Par Karima Talis | 23 Janvier 2014 | 446 lecture(s)

Festival culturel local des Arts et Cultures Populaires

La wilaya de Médéa hôte de Tizi-Ouzou

La wilaya de Médéa est l’hôte de la capitale du Djurdjura, depuis hier, et jusqu’au 26 du mois en cours. L’ouverture officielle de cette manifestation, dans le cadre du festival culturel local des arts et cultures populaires, a eu lieu, hier après-midi, en présence des autorités locales, à leur tête le premier responsable du secteur de la culture, M. El Hadi Ould Ali, au son d’une musique folklorique propre à la région de Médéa. Les habitants de la ville des Genêts pourront découvrir, au niveau du hall d’exposition de la maison de la culture Mouloud Mammeri, une exposition riche en couleurs et en saveurs, sur le patrimoine de la wilaya de Médéa, son l’histoire, ses us et coutumes, ses habits traditionnels (Karakou, Medjboud, Broderie), son art culinaire, ses arts plastiques, ses bijoux, ses tableaux de peinture à l’huile, ses plâtres sculptés et ses productions en vannerie… A l’entrée de la dite structure de culture, un salon traditionnel, dit Salon arabe, a été installé, garni de coussins en soie et de mobiliers en bronze majestueusement sculpté. Un autre salon a été installé en face. Celui-ci, spécifique à l’Afrique du nord, est tapissé d’une « zarbia » authentique, posé à même le sol, entouré de plusieurs ustensiles de facture artisanale, comme un moulin à blé traditionnel. On y découvre également des poteries décorées de motifs berbères. Le public de Tizi-Ouzou pourra aussi découvrir des livres, écrits en arabe et en français ainsi que des revues avec de superbes illustrations sur les atours de la wilaya de Médéa et ses paysages féeriques. On y trouvera des biographies de grands artistes nés dans cette partie de notre vaste pays, à l’instar de Hassane El Hassani et Cherif Kourtbi. Le spectacle d’ouverture de celle journée d’ouverture fut assuré par deux troupes, celle de Boualem Belkhel et Mahboub Bati, avec les chanteurs Naimi, Lotfi et El Hadi El Achab. Au programme, aujourd’hui, et en plus de l’exposition permanente, les visiteurs pourront assister à une animation folklorique et un spectacle animé par la troupe Mahboub Bati. Pour la journée de demain vendredi, le théâtre régional Kateb Yacine abritera quant à lui un spectacle de théâtre pour enfant, en matinée, avec la troupe El Badre. Une autre pièce se jouera également sur ses planches, elle sera présentée par la même troupe, dans la matinée de samedi. Au programme de la même journée, mais cette fois-ci au niveau de la salle de cinéma de la commune de Draâ Ben Khedda, un spectacle sera proposé par l’association M’hemmed Ben Aissa et Boualem Belkhel. La clôture de ces journées consacrées à la wilaya de Médéa interviendra le dimanche 26 janvier. Elle sera marquée par un spectacle animé par l’ensemble des troupes participantes.

Karima Talis

5.00