Par DDK | 17 Mai 2018 | 1115 lecture(s)

Béjaïa - Soirées ramadhanesques au TRB

Azifas, Tinhinane et Abdat en vedettes

La vie nocturne va s’animer de plus belle dans la capitale des Hammadites. Triste et désertée pendant la journée, elle renouera avec l’atmosphère festive dès la tombée de la nuit. La rampe du port, la porte Sarrazine, la Brise de mer et les Oliviers sont les endroits les plus prisés par les promeneurs.

Quant aux amateurs d’art et de culture, ils ont le choix entre la Maison de la Culture Taos-Amrouche ou le Théâtre Régional Malek-Bouguermouh. Les responsables de ces deux institutions relevant du ministère de la Culture n’ont d’ailleurs pas manqué de mettre le paquet en ce mois de Ramadhan. Des programmes riches et variés ont été concoctés pour la circonstance. Comme il est maintenant de coutume, le département de la Culture fait du mois sacré de Ramadhan, une période très festive. C’est ainsi que le Théâtre Régional de Béjaïa est fin prêt pour égayer les soirées ramadhanesques. Dès la soirée du19 du mois en cours, et cela jusqu’au 13 juin, des chanteurs, des one man show, des pièces de théâtre seront présentées, dont la célèbre «H’zam El Ghoula», mais aussi «Antigone» de l’association «Tagharma» d’Akbou. Cheb Rocghedine, Zizou solo, Groupe 56 d’Alger, Fafa el Bédjaoui, la fondation Guerouabi , kamel abdat , Mohamed Benchikh ,Hacen Terki Groupe Alliance de Béjaïa , Association Naceria de Béjaïa et enfin, l’Association Ahbeb Saddek El-Bedjaoui. Pour sa part, l’Association des Artistes de Béjaïa organise du 22 au 25 main un concours de wilaya dédié à la chanson Chaabi. La soirée du samedi 02 juin sera consacrée en première partie à la talentueuse jeune chanteuse kabyle Tinhinane .Une sublime nouvelle voix kabyle qui, sans aucun doute, attirera la grande foule au TRB. Dans la même soirée, le chanteur Azifas se produira avec comme d’habitude une ambiance garantie. Contacté, ce dernier nous dira, que «Durant ce ramadhan, je suis programmé au TRB, à la Maison de la Culture, à Kherrata, à Cheurfa (Bouira), en attendant l’appel de certains comités de fêtes. Je tiens à remercier le producteur Bélaid Amirouche qui est un gars sérieux et professionnel, comme je remercie aussi le TRB, la Maison de la Culture et le Directeur de la Culture de Béjaïa ainsi que l’ONCI». A propos de son prochain album, Azifas soulignera : «Il sortira entre le 15 et le 20 juin. C’est un album qui comprendra 12 titres avec des arrangements de Sid-Ali Polyphène et Mourad Ouaret. C’est un album qui comprendra des chansons, comme, «vivons encore», «Harragas», ou encore «toujours Khedam».C’est mon 22 ème album. J’ai débuté en 1982, mais nous sommes aussi là pour promouvoir les jeunes chanteurs», conclut-il. Cela dit, en attendant ceux du comité des fêtes et de la Maison de la Culture, le programme du mois de Ramadhan 2018, au Théâtre Régional Abdelmalek Bouguermouh de Béjaïa, a été concocté dans l’optique de satisfaire un large public.
Rachid. Z

0