Par DDK | 30 Mai 2018 | 1399 lecture(s)

Nostalgie

Mohamed Sekat, ça vous dit quelque chose ?

Mohamed Sekat, vous avez déjà entendu parler de lui ? Oui ? Non ? Loin des feux de la rampe, le concerné coule ses jours paisibles à Alger où il s’est installé depuis plusieurs années. Son entourage dit qu’il n’a pas changé. Il est resté lui-même. Humble et modeste. Allez, trêve de suspense, lui c’est un chanteur kabyle, auteur et compositeur de chansons cultes qui sont fredonnées par plusieurs générations. Qui n’a pas entendu au moins une fois dans sa vie la légendaire chanson «A Thanina ighlid fella-m u signa» ? Et bien c’est lui ! C’est Mohamed Sekat. «A dada lwali» aussi. L’artiste dit continuer à ce jour à composer avec le fou projet en tête de retrouver un jour la scène dans un avenir proche. Pour lui, «les années 70 étaient des années de gloire pour la chanson kabyle. Les groupes étaient nombreux, ce qui n’est plus le cas, dommage !» Mohamed Sekat aime surtout partager sa poésie. Des mots et des rimes par lesquels il agrémente ses espaces sur les réseaux sociaux. En attendant peut-être ce retour. Akli N.
0