Par DDK | 3 Juin 2018 | 706 lecture(s)

SIDI-AÏCH - Animation en nocturne

Soirée théâtrale et chants

Pour ne pas rester en marge des animations culturelles organisées un peu partout, l'association socioculturelle Tadart-iw de la commune de Tibane a organisé une soirée théâtrale, rehaussée par des chants, au grand bonheur des habitants de la localité de Sidi-Aich et des environs. Dans la soirée du mercredi 30 mai 2018, la salle des fêtes Youcef Abdjaoui (ex-salle de cinéma) a abrité cette soirée de haute facture. Les organisateurs de ladite soirée ont invité une pointure de taille, en l'occurrence Marzoug Hamiane, chanteur du groupe Debza. Le ticket d'entrée est fixé à 100 DA, un prix à la portée de tout le monde, selon les dires des organisateurs. C’est le retour tant attendu du showman qui retrouve enfin les planches du théâtre après plusieurs décennies d’absence. «Aghmis u meslub», tel est le titre de la pièce que Merzoug a présentée à l’occasion de cette soirée ramadanesque. Il s’agit d’une adaptation du texte de Nicolas Gogol «Journal d’un fou», mise en scène par Salim Bensedira et interprété par MerzoukHamiane. Le public a bu le récit du comédien. «Aghmis umeslub» est l’histoire d’un homme qui se cache derrière sa folie pour pourfendre les travers de la société dans laquelle il vit. Diction parfaite, faisant respirer les silences du texte, Marzouk Hamiane accomplit une performance physique et théâtrale de premier ordre. Dans un sagace jeu de mots et une céleste litanie poétique, le comédien, dans un style subtil, a glissé le message sans langue de bois. «Le cercle katebien nous a enchanté avec son retour triomphal sur les planches. Les jeunes comédiens doivent s'inspirer de ces figures de proue», nous dira un membre de l'association Tadart-iw. Dans la deuxième moitié de la soirée, le public a eu droit à un spectacle de chant avec la chorale «Imnayen» et la jeune chanteuse Nassima Yahiaoui. Le public veilla au rythme de la musique jusqu'à tard dans la soirée.
Bachir Djaider

0