Par DDK | 3 Juin 2018 | 3111 lecture(s)

Télévision

Madjer crevé à l'écran

Madjer aura sans doute eu ses moments de gloire à la télé de manière générale. Que ce soit lors de la CAN 1990 à Alger, ou avant en 2008 lors de l'autre grand rendez-vous de sa carrière de joueur, la finale de la Ligue des champions d'Europe sous les couleurs du FC Porto et sa fameuse talonnade, ou encore en 1999 lors de l'autre grand moment en live, lorsqu'il déchirait son contrat d’alors en tant que sectionneur national face à Hafidh Derradji, et enfin sa récente "résurrection" en demi-teinte toutefois en tant que consultant sur une chaîne nationale privée. Voilà une dernière escale qui a, sans doute, visiblement sonné son déclin, sa mauvaise fin. Chez l'opinion, il a été bien usé le "gars". C'est l'overdose salée. Pas du tout le moment indiqué pour oser un retour en sélection. Voilà que la réalité du terrain est implacable: une histoire, une légende, ou encore un look ne suffisent pas pour tenir toujours et tout le temps ! Le timing compte beaucoup en foot. Si pour la talonnade ce fut en plein dans le mile, pour sa démission, désormais souhaitée de tous, il est sans doute déjà dans un grand retard... Et pourtant, avant-hier face au Cap Vert, les spectateurs ont bien scandé le nom d'un autre coach. Madjer, à défaut de crever l'écran, il s'est fait crever à l'écran.
0