Par DDK | 6 Juin 2018 | 1274 lecture(s)

PARIS - Ce fut la fiesta le week-end dernier à Saint-Denis

Bretons et Berbères en fête

Le week-end passé, ce fut la grande fiesta à Saint-Denis entre Berbères et Bretons.

C’est la 3ème année de suite que les associations «Les Bretons de Saint-Denis» et «Maison amazigh-berbère de Saint-Denis» organisent cette fête qui réunit Bretons et Berbères dans la ville de Saint-Denis. La veille, ainsi annonçait le journal Le Parisien l’événement : «C’est un mélange dont Saint-Denis a le secret (…) Le centre-ville vibrera au rythme d’une «grande fête bretonne ouverte à la culture berbère». Les festivités débuteront dès 11 heures sur la place Victor-Hugo, face à l’hôtel de ville, autour de stands d’artisanat et de restauration. Des jeux traditionnels seront proposés aux plus jeunes. Un défilé en costumes commencera à 14 h 30 et passera notamment par la rue de la République, avant de revenir place Victor-Hugo où résonneront dès 16 heures musiques bretonne et berbère. Un concert animera la soirée de 19 heures jusqu’à minuit». C’est le programme retenu pour cette journée pas comme les autres pour les deux peuples. Et la fête fut grandiose. «J'en ai eu plein la vue, impressionné, épaté, ébloui, c'est un jour plein d'émotions, des chants, des bagads, des Fest-noz, des bendirs, des couleurs, des bijoux, des visages, des burnous et robes kabyles, des chapeaux ronds et des costumes bretons, les meilleurs et les authentiques modèles d'instruments, de bijoux et de vêtements des deux cultures. Des femmes, des hommes, des enfants, des danseurs et musiciens bretons et berbères, qui dansaient et chantaient ensemble, et qui témoignaient que le chant, la danse, l’art, sont les seuls et les plus beaux des langages humains, universels et pacifistes», témoignent des présents. Ce fut vraiment coloré et animé. Un grand moment de partage et de gaieté entre les Bretons et les Kabyles de France. La présence des troupes d’Idhebalene a rajouté un cran à l’animation et les participants se sont vraiment donnés à cœur joie avec des yrux écarquillés grand comme ça ! Ce fut faste, dans une journée bien ensoleillée. Enfin, il est bon de savoir qu’à l’origine c’était la fête traditionnelle bretonne organisée depuis des lustres, avant que ses organisateurs ne décident, il y a trois ans, d'en faire un moment de partage avec d'autres cultures. Qui ont des influences celtes voisines (au niveau musical notamment)…

0