Par DDK | 12 Juin 2018 | 3398 lecture(s)

Hommage - Le premier A330 d’Aigle Azur porte son nom

"Arezki Idjerouidène" a atterri à Alger

L’un des deux gros-porteurs A300-200, acquis récemment par la compagnie Aigle Azur, baptisé du nom d’Arezki a fait samedi dernier son vol inaugural sur Alger.

Acquis en début de l’année, la nouvelle direction d’Aigle Azur a baptisé l’un des deux appareils du nom de celui qui a redonné vie à la compagnie et l’a rehaussée au rang de la deuxième compagnie aérienne française au moment où elle pataugeait dans d’innombrables difficultés, en l’occurrence Arezki Idjerouidène. Les nouveaux patrons ont, donc, tranché en donnant le nom d’Arezki en hommage à ce qu’a fait cet homme pour la compagnie avant d’être rappelé par le Créateur. C’était avant tout son ambition à lui d’investir le long courrier et c’était, d’ailleurs, dans ce sens qu’il a fait admettre le partenaire chinois dans le conseil d’administration de la compagnie. Il tenait tant à concrétiser la desserte Pékin à partir de l’Algérie. Mais parti trop tôt, Idjerouidène n’a pu réaliser ce vœu. Toutefois, message a été bien reçu par le repreneur de la compagnie. Et c’est dans cette optique que le plan a été bien suivi et déjà presque concrétisé avec l’acquisition des deux gros-porteurs A300-200 depuis avril dernier. Le premier, immatriculé F-HTAC et baptisé Arezki I. est configuré pour accueillir 18 passagers en classe Affaires et 268 en Economie, dont 46 en sièges «confort». Depuis le 28 avril dernier, il était déployé entre la base d’Aigle Azur à Paris-Orly et les aéroports de Porto-Francisco Sa Carneiro et Bamako-Modibo Keita. Il a été pris en leasing chez AerCap qui l’a repris de la défunte Air Berlin qui l’avait précédemment utilisé. Samedi dernier, Arezki I. a donc atterri, pour la première fois, à Alger, qu’il desservira à partir de Paris désormais, en attendant Oran, avant le lancement des rotations long courrier sur Pékin et Sao Paulo. A signaler que l’autre A300-200 est lui baptisé du nom de Sylvain (Sylvain Floirat, premier fondateur d’Aigle Azur). Ces deux nouvelles acquisitions permettront une autre montée en gamme à la compagnie dans toutes les classes, avec notamment une classe Affaires dotée de sièges-lits inclinables à 180°, d’un système individuel de divertissement à bord de type VOD de dernière génération, de différentes ambiances lumineuses «mood light» et, enfin, d’une connectivité internet à bord dès le mois de juillet. En termes de projections pour sa nouvelle expérience dans le long courrier, la compagnie table sur trois rotations hebdomadaires vers Pékin à partir du 21 juin, puis trois autres vers Sao Paulo (Campinas) à compter du 5 juillet.
0