Par DDK | 24 Juin 2018 | 1581 lecture(s)

MECHTRAS - Festival de la chanson moderne

Coup d’envoi de la 12ème édition le 27 juin

La maison de jeunes et l’association culturelle de la commune de Mechtras, au sud de Tizi-Ouzou, organisent du 27 au 30 juin en cours la 12ème édition du Festival de la chanson moderne.

Les organisateurs sont à pied d’œuvre pour apporter les dernières retouches avant l’événement qui a jusqu’ici toujours été une grande réussite. Des troupes venant de quatre wilayas animeront ce Festival et se disputeront les prix mis en jeu. Il s’agit des wilayas d’Alger, Boumerdès, Béjaïa et bien sûr Tizi-Ouzou. A cet effet, un programme riche et varié a été concocté. Au programme, une exposition permanente d’instruments de musique accompagnés d’une fiche technique de chaque instrument. Des biographies de plusieurs chanteurs de renom et d’anciens disques sont également au menu. Des objets sculptés sur bois et autres œuvres artistiques seront aussi exposées. Les organisateurs ont également prévu des sorties pour les troupes venant d’autres wilayas du pays et également les troupes musicales locales. Les invités de Mechtras auront droit à visiter le musée de M’Douha, le centre de loisirs et de sports de Tizi-Ouzou, mais aussi la plage de Tigzirt, le village Ait El Kaid, Tabourt El Ainsar et le musée d’Ighil Imoula. Il est aussi retenu des ateliers de guitare, conférence sur le rôle de la musique dans l’éducation des enfants et un autre atelier destiné à l’apprentissage du piano à l’adresse des enfants âgés entre 8 et 12 ans. Le début du festival s’annoncera par un carnaval et des galas artistiques, poésie, accompagneront l’événement sur toute sa durée. La nouveauté de cette édition est l’élargissement du festival à d’autres maisons de jeunes, à savoir la maison de jeunes de Bounouh et celle d’Ait Mendes, qui auront à organiser des galas. Au sujet des objectifs assignés à ce festival, le directeur de la maison de jeunes, M. Larbani Mahfoud, dira : «Par ce festival, nous voulons installer un cadre d’échange, de dialogue et de communication entre les jeunes chanteurs venus des différentes wilayas du pays. La promotion et le développement des activités de jeunes est un de nos créneaux pour encourager la création artistique et c’est aussi l’occasion pour notre localité de rompre avec la monotonie et sortir de la torpeur».
Hocine T.

0