Par DDK | 10 Juillet 2018 | 1733 lecture(s)

Chanson

Saïd Kherraz, doucement mais sûrement

Doucement mais sûrement, ce jeune artiste se dirige vers un grand avenir. Saïd Kherraz est né avec l’amour de son instrument et de la poésie.

Venu au monde dans son village Ighzer Nukba, où il vit encore, ce jeune artiste se trace à petits pas son chemin vers les grands sommets de la chanson. Il a le talent qu’il faut et ce sont les artistes des précédentes générations qui le lui reconnaissent. Ils le lui prédisent même. Après un album, le jeune artiste explore d’autres thématiques et d’autres genres musicaux. Toujours menu de sa mandole, Saïd se fait un plaisir de chanter dans les occasions qui s’offrent. Portant un grand amour pour ceux qui aiment ses chansons, le jeune artiste se met peu sous les feux de la rampe. La gloire, semble-t-il dire, est au bout du chemin pas en ses débuts. Mais il compte bien la mériter. En effet, après un premier album sorti en 2001 qui porte le titre indélébile «Fella-m», le jeune artiste mettra longtemps avant de retourner au studio. Une réédition améliorée donnera le goût à Saïd pour composer encore un autre, «Bye, Bye». C’est une grappe de chanson avec plus de maturité dans le texte qui laisse entrevoir que le jeune artiste évolue avec le temps. Signe que sa marche vers les hauteurs est irréversible. L’amour prend une grande place dans son répertoire, bien que le poète porte une attention vive pour ce qui se passe dans ses alentours. Il est né artiste mais l’influence des artistes de l’ancienne génération a grandement joué dans la formation de son style. Rabah Zekari, Mohand Rahani, Arezki Oultache et bien d’autres encore ont leurs touches dans les doigts du jeune Saïd Kherraz. Dans son répertoire, les textes prennent les couleurs des musiques dont Saïd les habille. Tamaghra, Has-iyi-d, D kem i hemlegh et arzu-d sont des titres qui évoquent l’amour. L’artiste cisèle les mots pour les sentiments qui traversent les jeunes de sa génération. Enfin, ses derniers galas ont montré que la notoriété du jeune artiste monte. Partout où il passe, les gens le demandent. Sa façon de chanter avec une touche de mélancolie plaît à beaucoup de ses fans. Des fans qui ne se suffisent, toutefois, plus des deux albums mais lui réclament d’autres. Ceux qui aiment écouter Saïd chanter, réclament du nouveau comme une sorte de cadeau à leur offrir. Ses fans attendent aussi d’autres sujets et d’autres visions, car l’artiste est un véritable explorateur de thèmes et de genres musicaux.
Akli. N.

0