Par DDK | 1 Aout 2018 | 786 lecture(s)

Karim Taka, nouveau président de l’Olympique Akbou

«Bâtir une équipe compétitive»

Depuis avant-hier lundi, l’Olympique d’Akbou a un nouveau président, en l’occurrence Karim Taka.

Seul candidat au poste de président, il a été plébiscité par l'assemblée générale élective qui s'est tenue le même jour au siège du club, en présence du représentant de la DJS, Farid Djaïl. L’opération de vote s’est déroulée dans de bonnes conditions. Il faut souligner que ce candidat unique avait présenté un projet ambitieux. Le plan d’action de M. Karim Taka s'articule autour de la restructuration du club en vue de réussir l’accession la saison prochaine. À la fin des travaux de l’AGE, le nouveau président de l’OA a déclaré en substance : «L’AGE s’est déroulée dans une ambiance conviviale. Je tiens à remercier vivement tous les membres de l’assemblée pour leur confiance. Je promets d’être à la hauteur et que j’œuvrerai, avec l’ensemble des membres du bureau, pour exaucer le rêve de nos supporters : redorer le blason de notre équipe. Je ferai de mon mieux pour bâtir une équipe compétitive et performante qui fera honneur à la ville d’Akbou. L’OA mérite bien mieux que cette division. Je lance, d’ailleurs, un appel à tous nos supporters d’être derrière leur équipe. Je suis persuadé qu’avec la contribution et les efforts de tout un chacun, nous allons y arriver». D’après quelques échos, Taka Karim semble jouir de tout le soutien des supporters des Bleus et Blanc, convaincus de sa volonté de servir et défendre les intérêts de leur équipe fétiche. Même le facteur temps joue en faveur du nouveau président de l’OA, appelé à mettre en place un staff technique et prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour faire fonctionner le club. En attendant, tous les supporters attendent la reprise et l’installation du nouvel entraîneur, ainsi que le recrutement de nouveaux joueurs. Pour l’heure, les spéculations vont bon train en attendant l’officialisation des noms. Pour sa part, le manager du club et chargé de la communication, Nadir Naït Maâmar, lance un appel aux autorités locales, notamment au P/APC et son staff, pour attirer leur attention sur le cas du stade communal, qui attend toujours le lancement des travaux de réfection et de pose de tartan. «Je dirais à tous les habitants d’Akbou qu’avec la main dans la main, nous remettront l’équipe à sa place. C’est fini le social et le bricolage à l’OA. Place maintenant au travail, aux compétences, au sérieux et à la discipline !», a-t-il insisté.

Samy H.

0