Par DDK | 1 Aout 2018 | 720 lecture(s)

JSM BÉJAÏA - Yahia Mekrèche, gardien de but

«Je ne crains pas la concurrence»

Le jeune keeper des Vert et Rouge, Yahia Mekrèche, indique dans cet entretien que son équipe a bien mis à profit le dernier stage de Hammam Bourguiba en Tunisie pour réaliser ses objectifs.

La Dépêche de Kabylie : Voudriez-vous revenir sur le stage de Tunis ?
Yahia Mekrèche : Oui, volontiers. Vous savez, le lieu du stage nous a offert toutes les commodités nécessaires pour travailler dans des conditions favorables. A cela, il faut ajouter les moyens offerts par la direction du club à toute l’équipe, pour réaliser les objectifs assignés lors dudit stage. Autrement dit, nous avons mis à profit ces douze jours de préparation pour travailler tous les aspects liés à la cohésion du groupe, sachant que celui-ci a été remanié durant cet été. C’est dans cette optique justement que nous avons disputé quelques matchs amicaux sur place pour permettre au staff technique d’améliorer graduellement les choses. En gros, je peux dire que notre stage fut une réussite d’autant que tout s’est déroulé comme prévu. Il reste à présent à peaufiner ce qui a été déjà fait depuis le début de notre préparation. J’espère de tout cœur qu’on récoltera vite le fruit de nos sacrifices en réussissant notamment un début prometteur en championnat.

Pensez-vous justement que vous êtes prêts ?
Vous savez, aucune équipe ne peut prétendre être prête à 100% pour ses débuts en championnat. La raison est que les matchs de préparation, qui ne sont nullement une référence, sont totalement différents de ceux de la compétition officielle. Néanmoins, avec le travail et l’abnégation, j’ose espérer que les choses finiront pas s’améliorer dans peu de temps avec la bénédiction du staff technique qui veille sur tout. Aussi, le groupe est animé d’une grande volonté de réussir sa mission et une osmose existe entre tous les joueurs, anciens et nouveaux, dont le seul but est d’honorer leurs contrats respectifs.

Honnêtement, ne craignez-vous pas la concurrence dans les bois ?
Au risque de vous surprendre, la concurrence me stimule beaucoup pour continuer à travailler et progresser. Cela dit, la présence de mes concurrents ne me dérange nullement, c’est de bonne guerre pour tous les joueurs, car seule mon équipe en sortira vainqueur. En tout état de cause, je reste confiant en mes capacités à décrocher une place de titulaire. Mes différentes prestations réalisées lors de la saison passée en sont une preuve.

Un mot à l’adresse des supporters ?
Nos supporters attendront sans aucun doute beaucoup de nous la saison prochaine. Pour cela, je leur demande de rester toujours à nos côtés pour nous soutenir, comme ils ont l’habitude de le faire. Nous concernant, nous tâcherons de réussir une bien meilleure saison que la précédente, afin de leur rendre le sourire après la déception engendrée par l’échec de l’objectif d’accession.
B Ouari.

0