Par DDK | 11 Octobre 2018 | 1235 lecture(s)

TIZI-OUZOU - Salon de la bande dessinée

Tizi Bulle s’ouvre mardi prochain

La maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou abritera un Salon dédié à la bande dessinée à partir de mardi prochain (17 octobre). Cette manifestation, organisée par la direction de la culture avec l’artiste Omar Sahli, dit Ayred Anazur, s’étalera jusqu’à vendredi de ce mois et connaîtra la participation de jeunes bédéistes amoureux de cet art, qui a nourri l’imaginaire de plusieurs générations. Le salon, baptisé Tizi Bulle, se déroulera au niveau de la bibliothèque de lecture publique, située sur la route de l’ancien marché de gros, à la Nouvelle-ville. Pour l’occasion, un riche programme est mis sur pied par les organisateurs. Les bédéistes auront là une occasion de découvrir les dernières techniques de la BD à travers le monde. Ces dernières années, on remarque un engouement exceptionnel pour cet art qui a failli disparaître dans notre wilaya, n’était la ténacité d’artistes comme Omar Sahli ou encore Sid Ahmed Bellabès, issu de la ville de Béjaïa. L’événement, organisé en collaboration avec la direction de la culture, la bibliothèque principale de lecture publique, la maison de la culture, la cinémathèque et le comité des activités culturelles et artistiques, se veut, par ailleurs, un hommage à l’artiste Ahmed Haroun. Les organisateurs annoncent déjà un panel d’activités à destination des amoureux de la BD et du public. Des ateliers seront animés par des spécialistes et des animateurs de la direction de la culture. Les techniques des bédéistes professionnels seront ainsi vulgarisées par des connaisseurs dans des ateliers destinés aux amateurs. Les initiateurs annoncent aussi du théâtre, avec des troupes de différentes communes. La présence de l’artiste Omar Sahli ne manquera, sans doute, pas de rehausser ce salon. Il n’y a pas si longtemps, Omar, connu sur Youtube sous le pseudo Ayred Anazur, a lancé un vaste chantier d’apprentissage de la langue amazighe par la chanson. A son actif plusieurs adaptations de chansons et génériques de Mangas. Enfin, notons que le salon n’en est qu’à sa première édition. Mais les organisateurs ne comptent pas s’arrêter là. Ils promettent déjà une deuxième édition plus riche, laquelle réunira des bédéistes de divers horizons.

Akli N.

0