Par Essaid Mouas | 7 Janvier 2015 | 5088 lecture(s)

M’Kira décédée avant-hier à l’âge de 94 ans

La mère de Farid Ferragui enterrée hier à Taka

C’est après la prière du D’hor d’hier que fut enterrée, au cimetière du village Taka, dans la région de M’Kira, celle qui avait enfanté celui qui deviendra un célèbre chanteur kabyle, en l’occurrence Farid Ferragui, de son vrai nom Ali Ferragui. En effet, une grande foule avait assisté à ces obsèques, dont les autorités locales de la daïra de Tizi-Gheniff, le directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Ould Ali El Hadi, ainsi que de nombreux artistes venus présenter leurs condoléances à leur ami, tel que Amour Abdenour, Boualem Bougacem et d’autres encore, en plus de nombreux fans du chanteur Farid Ferragui venus d’autres localités qui s’étaient joints à la population de la commune de M’Kira. « Na El Djouher N’Aamar était très respectée au village depuis que je me souvienne, et toutes les femmes, qu’elles soient jeunes ou âgées, allaient chercher des conseils et du réconfort auprès d’elle d’autant plus qu’elle était devenue la doyenne (née au début des années 1920). Il est à retenir que cette brave femme n’avait jamais vécu en dehors du village de Taka où elle jouissait d’une grande admiration, avec en prime un enfant exemplaire qui a fait l’honneur au village en s’investissant dans la chanson et la culture sainement tout en ayant fait un passage en qualité de directeur d’école du village au début des années 1970 », nous confie ce septuagénaire de Taka qui considère Na El Djouhar comme la mère de tous les  enfants de Taka. Ainsi, toutes les personnes qui avaient afflué au domicile parental du chanteur Ferragui ont été reçues une à une par ce dernier qui, malgré la fatigue et la tristesse qui se lisait sur son visage, s’était montré digne et avait tenu à remercier chacun. 

               

  Essaid Mouas

0