Par DDK | 20 Mars 2017 | 1526 lecture(s)

TIZI-OUZOU 55e anniversaire de la fête de la Victoire

Le gaz naturel mis en service à Aït Salah

Le wali de Tizi-Ouzou, M. Bouderbali, accompagné d’une forte délégation composée d’autorités civiles et militaires, de la famille révolutionnaire et de nombreux élus, s’est rendu, dans la matinée d’hier, au carré des martyrs de M’Douha.

Des gerbes de fleurs ont été déposées à la mémoire des glorieux martyrs et une minute de silence y a été observée. Sur les lieux, le wali a honoré par des diplômes d’honneur deux veuves de chahid. Il a ensuite visité l’exposition relative aux martyrs et à leur lutte pour la libération du pays du joug colonial. Mohammed Bouderbali a aussi rendu visite à deux anciens combattants encore en vie. Il s’agit de Kireche Ramdane, dit Si Ramdane Ayaniw, un ancien officier de l’ALN âgé de 89 ans, à qui il a remis un diplôme d’honneur et un cadeau en guise de reconnaissance à son combat durant la guerre d’Algérie. Le second Moudjahid que le wali a honoré est Kasri Mohamed, âgé de 96 ans, lui aussi ancien de l’ALN. Le wali et sa délégation se sont ensuite rendus au village Aït Salah, dans la commune de Bouzeguène, pour la mise en service du réseau de gaz naturel au profit de 580 foyers. Signalons que le taux de couverture en gaz à Bouzeguène est, selon le maire, de 100%. Les villageois réunis dans la placette du village n’ont pas manqué d’afficher leur satisfaction de bénéficier du gaz naturel. À signaler que le wali a également déposé une gerbe de fleurs au carré des martyres du village où il a eu également à visiter l’exposition relative aux 66 chahid du village. De jeunes sportifs n’ont pas manqué d’assurer des exhibitions sportives sur la même placette. Des burnous ont été aussi offerts au wali et au P/APW par des villageois. À signaler que le comité de village et le P/APC de Bouzeguène ont interpellé le premier magistrat de la wilaya sur l’extension du réseau de l’assainissement, de l’AEP et du revêtement des axes routiers.

«Nous nous ressourçons auprès des Moudjahidine»

En fin de sa visite, le wali dira : «Cette date est importante pour notre pays. C’est en cette journée, il y a 55 ans, que nous avons recouvré la paix et la liberté. Nous avons commencé par nous recueillir à la mémoire de nos valeureux martyres et nous avons également rendu visite à deux moudjahidine encore en vie. C’est la moindre des choses que nous pouvons faire. Des combattants qui ont vécu la guerre d’Algérie et qui ont participé à la libération du pays. Nous leur rendons visite pour apprendre et nous ressourcer auprès d’eux. À présent, nous sommes à Bouzeguène et à Aït Salah, une région qui a été le bastion de la révolution et qui lui a donné 66 de ses meilleurs hommes. Nous avons mis en service le réseau du gaz et avons aussi été abordé par le comité de village qui a soulevé quelques doléances que nous prendrons en charge graduellement».

Hocine T.

0