Par DDK | 17 Juillet 2017 | 982 lecture(s)

Kendira Clôture du festival de Tikintoucht

Du spectacle et de l’air frais sous les étoiles

Le rideau est tombé, avant-hier soir, sur la 1ère édition du Festival culturel et touristique Tikintoucht, du nom de cette montagne située entre les wilayas de Sétif et Béjaïa, devenue pour la circonstance un théâtre de verdure ayant abrité les différentes activités sportives et culturelles. La manifestation, initiée par un collectif d’associations issues des trois communes de Kendira, Bousselam et Aït Nwal Mzada, situées au piémont de cette montagne de 1 675 mètres d’altitude, avait démarré jeudi dernier. Durant trois jours, les lieux ont connu une animation sans précédent. Et la cérémonie de clôture, constituée d’un programme culturel et sportif, a drainé une foule record. Sous les étoiles, avec une brise qui soufflait sur cette plaine, communément appelée «Lotta Ouzrou» (plaine du rocher), le public s’est offert un grand bol d’air frais, tout en écoutant de beaux poèmes kabyles. Le poète Mouloud Azzoug, à qui un hommage a été rendu à l’occasion de cette 1ère édition, a captivé l’assistance avec un long récital poétique honorant les saints de la région. Ensuite, le public fut gratifié de représentations théâtrales interprétées par différentes troupes qui se sont succédé sur une scène improvisée. Il y avait également au menu du spectacle sportif. C’est en cette dernière soirée du Festival que fut jouée la finale de volley-ball des garçons, remportée par l’équipe de Bousselam, ce qui a fait la joie des jeunes de cette municipalité venus en force. Pour en revenir au 4ème art, huit troupes ont participé au concours de théâtre. Et le dernier mot est revenu à la troupe Inemlayen d’Amizour qui a remporté le prix. Une belle ambiance était au rendez-vous. Les enfants, notamment, ont trouvé là un espace de jeu sans limite, ce qui a fait la satisfaction des organisateurs qui songent d’ores et déjà à la prochaine édition. Il est question d’élargir les activités au volet économique, avec notamment l’exposition de produits du terroir et de l’artisanat, afin de donner un coup de fouet au développement local qui pourrait bénéficier, grâce à ce festival, d’un certain essor. Rendez-vous est donc d’ores et déjà donné pour une deuxième édition sur ce mont radieux de Tikintoucht.

Nadir Touati.

0