Par DDK | 14 Novembre 2017 | 687 lecture(s)

Draâ Ben Khedda Meeting du PT

«Pour une concertation avec les citoyens»

Le tête-de-liste du parti de Louisa Hanoune en lice pour l’APC de Draâ Ben Khedda, Hocine Raïah, a animé un meeting, dans l'après-midi d’avant-hier samedi, dans la salle de cinéma Le Hoggar de la commune, devant une assistance nombreuse. Signalons la présence du député Youcef Tazibt et le tête-de-liste APW, Mohamed Méziani. Après avoir présenté les autres membres de la liste, l’intervenant dira : «Notre programme est fondé sur une politique participative et de concertation avec la population». Il rappellera son passage à l'assemblée sortante, en sa qualité d'élu chargé du social : «Notre bilan est plus que satisfaisant et ceux qui pensent le contraire n’osent pas nous le dire en face». Le Tête-de-liste exposera ensuite les grands axes du plan d’action du parti : «Nous avons deux priorités, l'environnement et l'aménagement urbain. Le chef-lieu en particulier et la commune en général croulent sous des déchets, nous veillerons à régler ce problème. Notre mission sera également d’améliorer la distribution d’eau dans la commune et de refaire les trottoirs et les caniveaux au niveau de tous les lotissements», promettra-t-il, assurant qu'il travaillera avec les comités de quartiers «dont les propositions et décisions seront soumises à l'assemblée qui en définira ses possibilités financières». Un autre problème sera également soulevé, celui du plan de circulation qui tarde à être mis en place. Les lacunes dans le secteur de l'hydraulique ont aussi été abordées par le candidat, «celles-ci seront cernées et corrigées», affirmera-t-il. Soulignant que Draâ Ben Khedda est une localité agricole, Hocine Raïah promettra que «ce secteur aura une attention particulière, en collaboration avec la subdivision. Pour le transport, «il est indispensable de créer une autre ligne allant jusqu'aux bâtiments LSP de Mouldiouane», dira-t-il Au volet jeunesse et sport, le tête-de-liste du PT préconise «la réalisation de nouvelles infrastructures sportives et la promotion de tous les clubs existants». Concernant l'enseignement, l’autre secteur décrié par l'ensemble des partis en lice, le PT préconise «l'amélioration de l'entretien des écoles primaires et un travail de concertation avec les directeurs des établissements et les inspecteur». Le député Youcef Tazibt quant à lui dénoncera : «Les débats sur la loi de finances ne sont pas retransmis à la télévision et nous le déplorons». Le député passera ensuite au secteur de la santé et avertira : «Les hôpitaux sont sur le point d'être privatisés et ce sont 3 000 médecins qui se préparent à quitter le pays…». Il conclura : «…Pourquoi les riches ne paient pas leurs impôts ? La cour des comptes avance la somme de 12 mille milliards de DA à récupérer de l'informel, et l'impôt retombe sur la tête du simple travailleur».

MA Tadjer

0