Par DDK | 14 Novembre 2017 | 957 lecture(s)

Draâ El-Mizan Campagne électorale

Le MPA multiplie les sorties

Les candidats de la liste du Mouvement Populaire Algérien (MPA) poursuivent leurs sorties sur le terrain pour les élections communales du 23 novembre prochain.

Avant-hier, dans l’après-midi, M. Mahmoud Salemkour, tête de liste du MPA, accompagné de ses co-listers, a animé un meeting à la cité Malakoff et au quartier 64 logements. D’emblée, l’orateur fera un constat amer sur la situation de la commune de Draâ El-Mizan. «Le constat est alarmant! Qui se souvient de cette cour où nous sommes actuellement? Elle est entièrement dégradée, si on la compare aux années 80», constatera-t-il. «Le changement s’impose! Notre liste est celle qui a basé son action sur, justement, le changement. Vingt ans, barakat!», clame-t-il haut et fort. M. Mahmoud Salemkour annoncera, devant l’assistance, que la liste du MPA est celle des jeunes compétences : «Au sein de notre équipe, nous avons des juristes, des économistes, des ingénieurs. On n’a pas peur d’aller à l’APC! Nous sommes capables d’améliorer le quotidien de notre population. Certes, la commune a accusé beaucoup de retard en matière de développement, mais si vous nous accordez votre confiance, nous relèverons le défi», dit-t-il sous les applaudissements du public. Par ailleurs, on constatera que ce tête de liste ne fera pas de promesses comme les autres, mais il garantira qu’il y a une bonne foi et une volonté à aller de l’avant au sein de son équipe. Dans son discours, il développera les grands axes de son programme, centré sur la relance de la zone d’activités, le secteur de la jeunesse et des sports, le projet de l’évitement à la traîne, qui cause énormément de désagréments à la ville et sur bien d’autres points qui seront rapportés dans le programme déjà prêt à être distribué. Il rappellera que si l’équipe actuelle est restée une vingtaine d’années à la tête de cette APC, c’est à cause, regrettera-t-il, d’une certaine passivité au niveau de l’électorat. «Nous avons 23 000 inscrits. A chaque élection, on enregistre 5 000 électeurs. Que font les 18 000 qui ne votent pas? Vous avez une chance entre vos mains. Le 23 novembre prochain, votez en masse, afin de choisir les personnes qui changeront Draâ El-Mizan. Mais si vous restez encore une autre fois à la maison, il ne faudra pas se lamenter encore durant cinq autres années», conseillera-t-il à l’assistance. D’ailleurs, durant le débat, les intervenants ont apprécié le discours direct de Mahmoud Salemkour. Certains d’entre eux ont reconnu que cette liste est composée de jeunes compétences et que les électeurs ont cette chance d’élire des représentants à la hauteur des défis qui assureront ce changement. «Je vous remercie de votre attention et nous sommes satisfaits de vos interventions. Si on est élus, nous vous associerons à la gestion de la collectivité. Nous sommes tous les enfants de cette commune et nous n’avons pas une autre commune de rechange. Ensemble, nous porterons cette idée de changement positif», soulignera-t-il, en signalant que les candidats de la liste MPA ont sillonné pratiquement tous les villages et les quartiers de la ville. «Pratiquement, ce sont les mêmes questions que nous avons entendues. Elles sont basées sur le changement et c’est ce que nous souhaitons aussi», conclura-t-il son intervention.

Amar Ouramdane

0