Par DDK | 14 Janvier 2018 | 1016 lecture(s)

Forte délégation du MPA conduite par Amara Benyounès présente

«C’est la réconciliation des Algériens avec leur histoire»

Amara Benyounès, à la tête d’une forte délégation du MPA, a assisté aux festivités de Yennayer, partageant des moments de convivialité avec la population de Tizi-Ouzou. Quoi de plus normal pour ce fils de la région venu fêter Yennayer parmi les siens. Beaucoup de citoyens ont profité de la circonstance pour discuter avec le premier responsable du MPA. Dans sa prise de parole, M. Benyounès dira : «La fête de Yennayer revêt un cachet particulier cette année, du fait qu’elle vient d’être décrétée journée nationale chômée et payée. Nous avons choisi Michelet pour sa symbolique dans le combat identitaire. Pour cette journée, nous avons chargé nos cadres de se rendre dans toutes les wilayas du pays, de Tamanrasset à Khenchela en passant par toutes les autres, pour fêter Yennayer avec la population. La première chose qu’il faute retenir en ce jour, c’est la consécration de Yennayer comme fête officielle. Cette reconnaissance est l’aboutissement d’un combat de plusieurs générations. Je salue le courage et la sagesse du président de la République qui a pris cette décision. Une décision qui consacre véritablement la réconciliation des Algériens avec leur histoire et leur identité. Le combat pour tamazight a fait des pas de géants, depuis 1980. Rappelons qu’en 2002 tamazight a été reconnue langue nationale avant sa constitutionnalisation en 2016. Nous espérons que les spécialistes de la langue amazighe travailleront de sorte à donner à tamazight sa place dans son pays qu’est l’Algérie». De son côté, Lyes Ben Aggoun, secrétaire général du MNEA, dira : «Je suis aujourd’hui à Tizi-Ouzou pour fêter Yennayer après sa consécration par le président de la République. On a l’habitude de fêter yennayer, mais cette année, la fête revêt un cachet particulier. On est ici pour partager ce moment historique avec nos frères de Tizi-Ouzou». Plusieurs parlementaires du parti étaient également présents à cette fiesta. Chikh Barbara, chef du groupe parlementaire du MPA et député de Tissemsilt dira lui : «Nous sommes ici pour partager ces moments de bonheur et de convivialité avec les habitants de Tizi-Ouzou. Je souhaite assegwas ameggaz à tout le peuple algérien. Je n’oublie pas de saluer l’audace du président de la République qui a décrété Yennayer journée chômée et payée». Guermat Mohamed, député de Mostaganem, dira quant à lui : «Cette fête, qui se voit pour la première fois consacrée journée chômée et payée, a désormais un cachet particulier grâce au courage du président de la République qui a pris une décision courageuse. Je profite de cette occasion pour présenter tous mes vœux de bonheur au peuple algérien».

Propos recueillis par A.O.T.

0