Accueil Évènement Des exclus de la liste provoquent l’émeute

Bir Ghbalou

Des exclus de la liste provoquent l’émeute

1482

Le chef-lieu de la daïra de Bir Ghbalou, sis à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de la wilaya de Bouira, a été le théâtre, hier après-midi, de violents affrontements entre des citoyens demandeurs de logements et les forces de l’ordre. Les protestataires ont dénoncé leur exclusion de la liste définitive des bénéficiaires des 310 logements de cette commune. En effet, et selon des sources locales, tout a commencé durant la matinée aux environs de 10h, lorsque les services de la commune de Bir Ghbalou ont entamé, au niveau du siège de l’OPGI, la distribution des convocations pour les bénéficiaires des 310 logements sociaux, dont la liste des prés-bénéficiaires a été affichée en juin 2017. Des convocations pour la journée du mardi prochain, et ce, en vue de la tenue de la cérémonie du tirage au sort pour l’identification des numéros d’appartements et le positionnement des bénéficiaires définitifs. La liste définitive a été récemment validée par la commission des recours de la wilaya et selon nos sources, pas moins de 100 bénéficiaires inscrits dans la liste initiale ont été écartés et remplacés par la commission de wilaya pour divers raisons réglementaires. Pour manifester leur colère, plusieurs dizaines de demandeurs de logements se sont dirigés vers le carrefour du centre-ville de Bir Ghbalou et ont procédé au blocage des deux routes nationales 8 et 18 qui traversent le chef-lieu communal. Ces derniers ont usé de pneus brulés, de grosses pierres et de troncs d’arbres pour bloquer ces deux routes nationales et interdire l’accès à tout véhicule. À travers cette action, les protestataires réclament leur réintégration dans la liste des bénéficiaires ainsi que l’ouverture d’une enquête ministérielle pour mettre toute la lumière sur leur exclusion qu’ils jugent «arbitraire et infondée». Vers 13h, et suite à une intervention des policiers anti-émeutes, qui ont tenté de libérer les deux routes bloquées par les manifestants, des escarmouches et des affrontements ont été éclatés entre les deux parties. Les forces de l’ordre ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, qui ont répliqué avec des jets de pierres et bloqué l’accès à plusieurs rues de la ville. Ce n’est que vers 14h que les policiers ont réussi à libérer la route et à disperser l’ensemble des manifestants. À noter pour rappel que l’affichage de la liste des prés-bénéficiaires au mois de juin dernier a été également entachée de plusieurs protestations et manifestations de la part des non-bénéficiaires, qui ont dénoncé à l’époque «le non-respect» des critères d’attribution du logement social par la commission locale du logement. Selon nos informations, plus de 400 recours ont été introduits auprès de la commission des recours de la wilaya. Des recours qui ont été minutieusement étudiés et examinés par la commission des recours de la wilaya, qui a procédé à la révision de la première liste établie par les autorités locales, notamment en procédant au remplacement de plus de 100 bénéficiaires.
Oussama. K