Par DDK | 13 Juin 2018 | 3407 lecture(s)

IMANE-HOUDA FERAOUN a lancé l’opération, hier, d’Aït Yahia Moussa

Réouverture de 29 postes à Tizi-Ouzou

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Mme Imane-Houda Feraoun, était hier en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi-Ouzou

La ministre a donné le coup d’envoi d’une grande opération de réouverture de 29 bureaux de poste dans la wilaya, à partir des communes d’Aït Yahia Moussa, Tizi-Ouzou, Tizi Rached, et Aghribs. Ces bureaux de postes, répartis à travers 25 communes, rapprocheront la poste des citoyens et réduiront la pression sur les autres bureaux, a indiqué la ministre. Le taux de couverture étant «inférieur » à la moyenne nationale, avec un seul bureau de poste pour 7 136 personnes, l’objectif est de réduire ce taux à 1 bureau pour 5 000 personnes, a expliqué la ministre. Mme Feraoun a par ailleurs lancé l’utilisation de la nouvelle technologie FTTH à travers la wilaya, à partir de la cité 1 064 logements, à Oued Falli. La wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié, dans un premier temps, de technologie FTTX, pour le raccordement de 8 431 logements. 7 168 avec la technologie FTTH, 1 263 avec la technologie FTTB, et ce à travers huit communes. Concernant la technologie 4GLTE, la wilaya est à 94% de taux de couverture. Le nombre d’abonnés est de 42 563 pour 78 stations. La ministre, lors d’un point de presse, a affirmé que la réouverture des bureaux de postes après leur fermeture durant la décennie noire est une preuve que cette période est révolue définitivement dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Pour rappel, 32 bureaux furent fermés durant cette période. L’opération de recrutement est en cours pour pouvoir rendre fonctionnels tous les bureaux restants. La ministre a annoncé un marché avec ENIE Sidi Bel Abbès, pour la production de l’équipement (terminal de paiement électronique), à l’échelle locale. En outre, la ministre expliquera à propos du classement en matière d’Internet, que l’Algérie fait des efforts et avance, affirmant que les classements qui lui sont attribués «ne sont pas crédibles», d’autant plus que ce sont des producteurs d’équipements «déçus» que le pays ne traite avec eux qui les fournissent. Concernant la sécurisation des bureaux de poste au niveau de la wilaya, la ministre fera savoir que son département est sur un projet de «couverture de tous les bureaux de postes dans le pays par des caméras de surveillance». A propos des retards considérables enregistrés dans l’établissement des carnets de chèques, elle indiquera que l’opération n’est pas tout à fait informatisée. «Algérie Poste va collaborer avec la Cnep-banque pour s’enquérir de la technologie qu’ils utilisent», a-t-elle annoncé.

Kamela Haddoum.

5.00