Par DDK | 11 Juillet 2018 | 4574 lecture(s)

Propagation de la fièvre aphteuse

Une vingtaine de bovins abattus à Béjaïa

L’inspection vétérinaire de la wilaya de Béjaïa est en état d’alerte suite à l’apparition, ces derniers jours, de plusieurs foyers de fièvre aphteuse à travers des communes de la wilaya. Une vingtaine de bovins atteints de cette maladie virale ont été recensés par les services de l’inspection vétérinaire, qui ont procédé immédiatement à l’abattage et à l’incinération des bêtes affectées. Pour stopper la propagation de cette maladie contagieuse, l’inspection vétérinaire de Béjaïa a annoncé l’interdiction du mouvement du cheptel sur tout le territoire de la wilaya, en soulignant que les cas enregistrés proviendraient probablement des marchés du cheptel de Bouira et d’El-Eulma. Les maquignons sont appelés au strict respect de cette mesure pour empêcher la propagation de cette maladie dans la région. Pour cause : la fièvre aphteuse est une maladie très contagieuse, qui affecte notamment les bovins, les ovins, les chèvres... Sa propagation peut causer des pertes énormes aux éleveurs et à l’économie nationale. Rappelons qu’en 2014, la wilaya de Béjaïa avait enregistré plus de 685 cas de fièvre aphteuse à travers 37 municipalités. Par ailleurs, en plus de l’interdiction du déplacement du cheptel, les éleveurs sont tenus de désinfecter leurs écuries. Une campagne de vaccination du cheptel bovin contre cette maladie est en cours, selon l’inspection vétérinaire. A noter qu’en 2016, la wilaya de Béjaïa ne comptait pas moins de 47 000 têtes de cheptel bovin et 106 000 têtes de cheptel ovin, selon un recensement effectué cette année-là.
B. S.

0