Par DDK | 8 Aout 2018 | 2015 lecture(s)

Point d'ordre

Gardiens de parkings clandestins ou terroristes ?

Par S. Ait Hamouda
Les gardiens de parkings, improvisés, se transforment en gros-bras quand ils ont affaire à un ‘’mauvais payeur’’. Ils l’escamotent. Ils l’esquintent. Ils le tuent. Et après, qu’est-ce qui va se passer ? L’un est à l’hôpital dans le meilleur des cas ou au cimetière dans le pire et l’agresseur est en prison. Mais pour ce dernier, la prison, il y est habitué. C’est comme chez lui, il bouffe, il dort, il est blanchi, jusqu’à la fin de sa sentence. Dans tout cela, il y a une chose qu’on ne comprend pas. Il y a quelque temps, plusieurs années en arrière, il y avait des gardiens de parkings munis de l’officialité de l’APC, portant un brassard au bras, ils étaient généralement handicapés, à mobilité réduite, qui s’occupaient de garder votre voiture et qui, à la fin, vous donnaient un ticket contre le payement de votre stationnement. Aujourd’hui, non seulement vous payez votre stationnement au prix fort, mais si vous vous aventurez à faire la grosse tête, vous risquez de vous acquitter rubis sur l’ongle avec force de persuasion sévère et radicale. Il est clair que, chez-nous, la loi est du côté du plus fort. Ce sont des choses qui arrivent souvent. La police les pourchasse pourtant, mais rien n’y fait, ce sont des barbeaux et ils font tout pour le paraître. Ils sont, en général, des voyous, qui bombent le torse et vous tancent sévèrement si vous ‘’jouez’’ au mauvais payeur, au bonhomme qui connaît les lois ou à celui à qui on ne la fait pas… Là, vous rencontrez la ‘’cogne’’. Il y a eu combien de morts, combien se retrouvent à l’hosto, pour une vulgaire place de parking ? Donc, plutôt faire le dos rond, face à ces individus sans foi ni loi, que de leur rendre la pareille. Mais qui va protéger le simple citoyen de ces réseaux de malappris qui pullulent dans nos villes. Si les gardiens de la paix ne font rien pour protéger ceux qui se garent pacifiquement, qui va les défendre ?

S. A. H.

0