Par DDK | 14 Aout 2018 | 1241 lecture(s)

TIZI-OUZOU - Un nouvel échéancier leur est accordé

Le sursis de la SDC aux mairies «mauvais payeurs»

La SDC de Tizi-Ouzou multiplie les actions de sensibilisation mais aussi de persuasion pour inciter ses clients à payer leurs factures d’électricité et de gaz.

La société a été «contrainte», parfois, à procéder à des coupures. A ce sujet, son directeur dira : «Nous ne coupons pas de gaieté de cœur, cela n’est ni dans l’intérêt de notre entreprise ni dans celui des ménages et des institutions. Mais quand on n’a pas d’autre choix, on coupe. Nous devons à tout prix recouvrer nos créances, afin de garantir de meilleures prestations.

Des APC, pas toutes heureusement, sont détentrices de 30% de nos créances. Nous offrons toutes les facilitations de payement, nous accordons des délais et des échéanciers… Mais pour ceux qui ne répondent pas et qui n’honorent pas leurs engagements, nous n’avons aucun autre choix pour récupérer notre argent.

Plusieurs APC créancières s’étaient engagées à payer leurs factures, nous avons patienté près d’une année en attendant les installations des nouveaux exécutifs communaux. Les APC qui ont honoré leurs engagements vis-à-vis de la SDC sont à saluer. Les autres, et malgré les rappels, n’ont pas respecté leurs engagements. Nous n’avons alors pas eu d’autres choix que de leur couper».

Le directeur précisera : «Ce sont les APC de Sidi Namane, Boghni, Aït Yahia Moussa, Aït Yahia, Tigzirt, Azazga, Mekla, Souamaâ et Bouzeguène auxquelles nous avons coupé l’électricité». «Elles se sont une nouvelle fois engagées à payer, mais d’ici septembre, si elles n’honorent pas les engagements pris, nous serons contraints de couper une nouvelle fois», a-t-il averti. Concernant les coupures et le délestage, le directeur est catégorique : «Il n’y a aucun délestage. Quant aux coupures, notamment au niveau de la ligne de Mâatkas, c’était une coupure programmée. Les APC, les ménages et l’ensemble des services ont été avertis à temps. Il s’agissait de travaux de renforcement de la dite ligne au niveau de Draâ Ben Khedda».

A rappeler que la SDC de Tizi-Ouzou a lancé une vaste opération de recouvrement de ses créances, dénommée «TAHSIL», pour laquelle de nombreux moyens sont mobilisés. La SDC a aussi mis à la disposition des consommateurs et des clients de nouvelles méthodes de payement, à savoir le payement bancaire et CCP, le payement via les bureaux de poste, le payement électronique, en plus du payement au niveau des agences de la SDC.

La SDC a également mis d’autres facilitations comme la création de bureaux de conseil et d’orientation au niveau des agences et adapté les horaires de travail pour permettre à ses clients de s’acquitter de leurs factures du samedi au mercredi, de 8 heures à 16h30, en plus du jeudi de 8h00 à 12h00.

Hocine T.

0