Par DDK | 14 Aout 2018 | 870 lecture(s)

Point d'ordre

L’univers et ses embarrassants mouvements

Par S. Ait Hamouda

Reculer pour mieux sauter, prendre son élan, pour ainsi dire, et faire le pas. Notre idée est faite, nonobstant tout, elle est composée d’espoir et de désespoir, c’est selon le niveau des questionnements servis. Mais tantôt l’espérance voit le soleil là où il poindra malgré tout pour éclairer les humains. Cependant, qu’il illumine la terre entière ou la laisse dans la pénombre, il n’en demeure pas moins qu’il sera au zénith ou au crépuscule, laissant tomber le doute radical. Et par delà les éléments qu’il implique, il va, toutefois, rendre la parade à ceux qui l’attendent. Il se rendra, tôt ou tard, à sa destination obligée, parce que son itinéraire est fait de galaxies escamotées. Nul ne peut rendre à l’astre diurne ses immensités incommensurables, dans l’illusion de grandeur que l’on se fait de l’univers. Il existe pourtant des mesures, ça dépend de l’aune à laquelle on les calcule, qu’ils soient en mètre linéaire, ou en année soleil, il reste que la somme ne sera pas la même, à ceci près qu’il mettra beaucoup de temps avant de jeter l’ancre au hasard de son port d’attache là où il se trouve. Ce qui rassemble n’est pas toujours une aubaine pour l’attentiste, mais sûrement pour celui qui n’attend plus rien, ni du ciel, ni du soleil, ni de la lune, qu’il trouvera au détour d’un chemin de croix, où il se convertira en purgatoire intransgressible. Il se prendra pour une étoile ou un astre perdu dans les nimbes obscurs. Cela ne vaudrait rien parce que tout est impassible, qu’on en revienne aux normes constituées de bric et de broc pour, enfin, servir l’aspect général de la voûte céleste. Et ce qui intéresse le commun des mortels est de prime abord fait de fatuités négatives quand bien même obsolètes. Cela dit, le concept ou la définition de l’indescriptible intuition ne prend que lorsque les candidats qui se proposent à la direction de notre destin, sauront comprendre ce que veut le peuple, ce que désirent les gens et ainsi faire d’une pierre deux coups. Il arrive que l’on soit l’alpha et l’oméga de tout ce débat embarrassant…
S. A. H.

0