Par DDK | 15 Aout 2018 | 1150 lecture(s)

Tizi-Ouzou

La police multiplie les descentes dans «les points sensibles»

Près de 160 personnes ont été interpellées par la police sur l’ensemble du territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou durant le mois de juillet écoulé, dans des affaires liées aux crimes et délits contre les personnes. Parmi ces arrestations, quarante cinq individus ont été présentés aux parquets ayant ordonné la mise en détention préventive de douze d’entre eux, alors qu’une seule personne a été placée sous Contrôle Judiciaire, pendant que trente deux ont été citées à comparaître, selon le communiqué de la sûreté de wilaya. Celle-ci souligne qu’en matière des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens (Atteinte aux biens, vols simples et dégradation), vingt sept affaires ont été traitées durant la même période, mettant en cause trente quatre personnes. Huit ont été présentées au Parquet, dont trois mises en Détention Préventive, quatre citées à comparaître, une laissée en liberté provisoire et vingt et un dossiers judiciaires ont été transmis au Parquet. Les mêmes services ont eu à traiter quinze affaires, mettant en cause seize personnes, dont huit ont été présentées au Parquet, trois placées en Détention Préventive et cinq citées à comparaître et huit Dossiers Judiciaires ont été transmis au Parquet. Au volet crimes et délits contre la Chose Publique (Ivresse Publique et Manifeste, Conduite en Etat d’Ivresse, Outrage à Corps Constitué), ces Services ont traité trente quatre affaires impliquant soixante quinze personnes dont vingt et un ont été présentées au parquet, trois placées en Détention Préventive, cinq placées sous Contrôle Judiciaire, douze citées à comparaître, une laissée en liberté Provisoire, et vingt et un Dossiers Judiciaires ont été transmis au Parquet. S’agissant des atteintes aux bonnes mœurs, cinq affaires ont été traitées, impliquant six personnes dont deux ont été présentées au Parquet, une placée sous Contrôle Judiciaire, une citée à comparaître et quatre Dossiers Judiciaires ont été transmis au Parquet. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les mêmes services ont eu à traiter trente sept affaires, impliquant trente sept personnes dont une a été présentée au parquet et a été citée à comparaître, et trente six Dossiers Judiciaires ont été transmis au Parquet. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, cent trente Opérations Coup de Poing ont été initiées durant la même période, ciblant cent cinquante trois points (quartiers sensibles, lieux publics, cafés maures, marchés, gare routière et chantiers de construction), 1619 personnes ont été contrôlées, neuf d’entre elles ont été présentées au Parquet pour divers délits à savoir 2 pour détention de Stupéfiants, 5 faisant objet de recherches, 1 pour séjour illégal et 1 autre pour délit . En matière de sécurité publique, quarante quatre affaires, des accidents de la circulation, au cours desquels, cinquante trois personnes ont été blessées.
Hocine T

0