Par DDK | 18 Aout 2018 | 1714 lecture(s)

REPÈRES - Célébration du 62e anniversaire du congrès de la Soummam

Tous, direction Ifri Ouzellaguen !

Comme chaque année, la célébration de l’anniversaire du Congrès de la Soummam drainera beaucoup de monde à Ifri Ouzellaguen, lieu de sa tenue un certain 20 août 1956.

C’est au niveau de cette commune que les principales activités auront lieu alors que dans les autres contrées de la wilaya, le mouvement associatif associé aux APC prévoit une multitude d’activités tant musicales, culturelles que sportives, tout au long de la semaine.

À Ifri, pour ce 62e anniversaire, c’est le parti du FLN qui met le paquet pour s’assurer une large occupation du terrain avec le déplacement annoncé de son secrétaire général Ould Abbès pour partager la cérémonie officielle avec les autorités de wilaya, notamment le wali intérimaire qui devrait l’accompagner tôt dans la matinée sur place pour la traditionnelle cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs.

Le FLN local s’apprête à accueillir son patron, attendu donc demain, dimanche dans la wilaya de Béjaïa. Selon une source proche du parti, le neveu du défunt Abane Ramdane, Ali Abane, devrait être honoré à cette occasion par Djamel Ould Abbès, en guise de reconnaissance des sacrifices de l’artisan du congrès de la Soummam.

De son côté, le Front des forces socialistes, habitué lui à célébrer le congrès de la Soummam en grand pompe à Ifri, se limitera cette fois, à un meeting pour demain lundi, avant de déposer une gerbe de fleurs au sanctuaire des martyrs sous le signe de la fidélité au serment de novembre et à la plate-forme de la Soummam.

L’autre parti à fort ancrage dans la région, le RCD en l’occurrence, rappelle aussi ses troupes pour un déplacement sur Ifri. Le parti compte aussi organiser deux conférences, sous le thème «Plate-forme de la Soummam : repères historiques, acquis politiques et référents culturels», qui seront animées par l’ex-président du parti, Docteur Saïd Sadi, la première aujourd’hui, samedi 18 août, à Akfadou et la seconde demain à Aokas.

De son côté, la ligue des droits de l’homme compte saisir cette occasion pour organiser, en collaboration avec le comité pour la libération du blogueur Merzouk Touati, un rassemblement pacifique à Ouzellaguen pour demander sa libération. Par ailleurs, l’administration de wilaya, en sus du programme protocolaire, projette de rendre hommage à deux Chahid et six Moudjahidine.

Ainsi, les familles des martyrs Abderrahmane Mira et Ouddak Arab seront honorées le 20 août par le wali intérimaire de Béjaïa. Il en sera de même pour les Moudjahidines Si Hmimi, Hamai Mohand Oukaci, Amira Bouâouina, Debbouz Saïd, Djoudi Attoumi et Tahar Aït Aldjet.

A. Gana

0