Par DDK | 23 Aout 2018 | 882 lecture(s)

Ifri-Ouzellaguen

Administration, partis et société civile en pèlerinage

Des milliers de personnes ont afflué lundi au musée du moudjahid d'Ifri-Ouzellaguen, à 75 km au nord-ouest de Bejaia, pour y célébrer le 62ème anniversaire du Congrès historique de la Soummam, organisé sur les lieux mêmes de ces évènements historiques le 20 Août 1956, en présence d'une pléiade de dirigeants de la Révolution. Parmi les dirigeants présents alors au Congrès de la Soummam l'on compte Abane Ramdance, Zighoud Youcef, Larbi ben-M'hidi, Lakhdar Bentobal, Krim Belkacem et Amar Ouamarane, ainsi que Amirouche Ait Hamouda qui avait assuré l'organisation sécuritaire des travaux. Des représentants de partis politiques dont le FLN, le MPA, le RND, le FFS… et du mouvement associatif, des moudjahidines, mais surtout des anonymes et des écoliers, tous ont tenu à se recueillir au pied du mémorial du monument et visiter, comme dans un pèlerinage, les structures qui le composent, notamment les salles d'expositions, les deux maisonnettes qui avaient historiquement abrité les travaux du congrès, ponctuant "ce périple", par des promenades dans les jardins alentours et des prises de photos devant les statues réalisées grandeur nature à l'effigie de chacun des héros qui avaient fait alors l'évènement. Certains représentants de la société, dont la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme, ont saisi l'opportunité pour tenir des rassemblements appelant, entre autres, au renforcement de la démocratie. Une ambiance très conviviale a marqué les cérémonies et tous les visiteurs n'avaient qu'un seul mot à la bouche : le ressourcement dans ces lieux et les motifs d'inspiration qu'il offre, qu'"il s'agisse de génie ou de courage héroïque qui animaient chacun des artisans du congrès". "Ces enjeux ont été fondamentaux", dira le responsable des moudjahidine de la wilaya, qui n'a pas manqué d'exhorter l'assistance à en tirer les leçons pour le bien être et le rayonnement du pays.
0