Par DDK | 26 Aout 2018 | 871 lecture(s)

BOUIRA - Les communes concernées sont El-Mokrani, Zbarbar et Ahnif

4 000 foyers raccordés au gaz en septembre

Pas moins de 4 000 foyers seront raccordés au réseau du gaz naturel à partir du mois de septembre prochain, affirme le directeur de l’énergie et des mines, M. Lazhar Guemini.

«Trois importants projets sont actuellement en cours de finalisation dans la wilaya de Bouira. Il s’agit des chantiers pour le raccordement des chefs-lieux communaux d’El-Mokrani et Zbarbar, en plus de plusieurs localités de la commune d’Ahnif, à l’Est de la wilaya. Les travaux avancent avec un très bon rythme et les réseaux de transport et de distribution sont presque entièrement réalisés. Nous serons au rendez-vous au mois de septembre prochain pour mettre en service ces nouveaux réseaux qui alimenteront plus de 4 000 foyers dans ces trois communes. Aussi, les 45 chefs-lieux communaux de la wilaya seront tous couverts en gaz naturel», a-t-il affirmé.

Pour rappel, ces trois projets ont été inscrits dans le cadre du programme sectoriel PSD 2017 et porteront le taux de couverture de la wilaya en matière de gaz naturel à plus de 84%. Les projets de raccordement des communes d’El-Mokrani et de Zbarbar ont nécessité l’attribution de rallonges financières par le ministère de l’Energie, en raison de contraintes techniques signalées sur des terrains très accidentés, traversés par les réseaux de transport.

«Nous avons enregistré certaines difficultés techniques pour les projets d’El-Mokrani et de Zbarbar, ce qui a nécessité une révision des montants de réalisation. Des oppositions des citoyens propriétaires de terrains ont été aussi réglées. Pour Ahnif, aucune contrainte n’a été signalée, puisque nous avions procédé à une extension du réseau de transport de la commune voisine d’Ath-Rached», a-t-il aussi souligné.

Par ailleurs, le même responsable ajoute que d’autres projets de raccordement au gaz naturel sont actuellement en cours de réalisation, notamment à travers les communes d’Ath-Rached, Maâmoura, Ahnif, El-Hachimia et Ridane. Il s’agit essentiellement d’opérations d’extensions de réseaux existants pour le raccordement de localités relevant de ces communes.

«Avec la concrétisation de ces opérations, nous pourrons espérer une meilleure couverture en gaz, particulièrement des zones éloignées et isolées de la wilaya. Notre objectif actuellement est de concrétiser les études existantes et de satisfaire la demande des citoyens à travers divers programmes, notamment les PCD, PSD ou même les aides du programme des grands-plateaux et le FCCL», a-t-il ajouté.

Oussama K.

0