Par DDK | 30 Aout 2018 | 3820 lecture(s)

Pénétrante autoroutière Béjaïa - Bouira

Mort tragique d’un ouvrier chinois dans un tunnel à Sidi-Aïch

Un ressortissant chinois a trouvé la mort, samedi dernier, sur un chantier de la pénétrante autoroutière Bejaïa - Bouira, au niveau des tunnels de Sidi Aïch, à 45 km au Sud du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, a-t-on appris de sources hospitalières. Travaillant pour le compte de la société chinoise CRCC, chargée de la réalisation de la pénétrante autoroutière Béjaïa - Bouira, le défunt, âgé de seulement 27 ans, était en train de travailler dans l’un des tunnels avant de faire une manœuvre dangereuse avec un marteau piqueur, se blessant mortellement. Il a, malheureusement, succombé à ses blessures malgré son transfert illico presto vers l’hôpital Belhocine de la ville de Sidi-Aïch. La dépouille mortelle avait été déposée, dans un premier temps, à la morgue dudit hôpital pour les besoins d’une autopsie, avant d’être rapatriée en chine. Une enquête a été ouverte par la brigade de la Gendarmerie nationale de la même ville pour élucider les circonstances exactes du drame. Pour rappel, au mois de juillet dernier, un jeune ouvrier, d’origine guinéenne, âgé de 20 ans, a perdu la vie sur ce même chantier. Le jeune ouvrier a été mortellement écrasé par un retro-chargeur et est décédé sur place. Un incident survenu au lendemain de la visite d’inspection du ministre des Transports, Abdelghani Zaâlane, dans la wilaya de Béjaïa, qui l’a conduit à visiter le chantier des tunnels de Sidi-Aïch.

Rachid Z.

0