Par DDK | 2 Septembre 2018 | 762 lecture(s)

Tadmaït

Echange d’accusations entre le FFS et le TAJ

La section FFS de Tadmait, a répondu au nom du P/APC et de son exécutif, à la déclaration de six élus indépendants parrainés par le TAJ. En effet, dans ce document dont nous détenons une copie, on lit : «En réponse à la déclaration du 12/08/2018. Nous tenons à apporter les éclaircissements nécessaires pour mettre à nu les manœuvres basses de ceux qui tentent de pécher dans des eaux troubles en utilisant la détresse légitime de nos concitoyens». Et d’ajouter : «Nous tenons à préciser que l’équipe actuelle a su désamorcer et gérer le dossier hérité avec une transparence totale, en assurant une large participation de la population dans toutes les étapes. Et après plusieurs enquêtes approfondies, la liste finale a été approuvée par la tutelle. C’est légitime de voir des recours et des mécontentements vu le nombre de demandes élevé par rapport à l’offre. Par contre, nous déplorons de voir, durant la période de gestion (2012-2017 ) de ceux qui prétendent être les serviteurs des Tadmaitis, un projet de logements délocalisé de notre commune au profit d’une autre, sans parler de la gestion occulte et autres anomalies et dépassements dans la gestion des affaires de la commune des 1000 martyrs » lit-on dans ladite contre déclaration. De plus, les rédacteurs de ce document placardé sur les murs de la ville de Tadmait, indiquent que : «Face à cette situation désastreuse héritée, le P/APC et les élus FFS ne sont pas restés les bras croisés. Ils ont fait le serment de changer favorablement cette situation en apportant les réponses nécessaires aux attentes des citoyens en matière de service public, de développement local. En plus de notre plan d’action qui comporte l’’inscription d’une salle omnisports, d’une piscine semi olympique, d’une piste d’athlétisme, la réalisation d’un marché de gros de fruits et légumes, un marché hebdomadaire, un marché de proximité et l’inscription à l’indicatif de la commune d’un nombre important de logements tous segments confondus. A la fin, nous rappelons aux rédacteurs de cette déclaration, qui ont appris à l’école du FFS, que nous sommes des livres dont la plupart ne voient que la couverture, ou au mieux ne lisent que le résumé. Ils se fient à la critique que d’autres en font … Très peu connaissent vraiment notre histoire». Les affaires de la commune de Tadmaït, sont gérées, pour rappel, par une coalition FFS - FLN dont le maire est du FFS.

Rachid Aissiou

0