Par DDK | 5 Septembre 2018 | 1063 lecture(s)

Rentrée scolaire

220 000 élèves concernés à Tizi-Ouzou

Quelque 220 000 élèves, tous paliers confondus, vont rejoindre aujourd’hui, les bancs de classes dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

«Toutes les conditions sont réunies pour que la rentrée scolaire 2018/2019 se déroule dans de très bonnes conditions», a rassuré le directeur de l’Éducation M. Ahmed Lalaoui, lors d’une conférence de presse qu’il a animée hier au siège de la direction de l’Éducation. Le conférencier a affirmé dans ce sens, que «toutes les mesures sont prises et tous les préparatifs achevés pour accueillir les élèves et les enseignants». L’objectif étant de «permettre à chaque enfant scolarisé de rejoindre l’école au premier jour de la rentrée, les livres scolaires sont déjà reçus, et la prime des 3 000 DA versée». Cette année, «le quota de la wilaya est de 102 850 parts, et le taux d’attribution, à ce jour, est de 20%. Le livre gratuit est assuré à chaque enfant ayant droit à cette prime. Le pourcentage des enfants bénéficiaires est de 61.59%», informe-t-il. Toujours dans le cadre de la solidarité avec les démunis et les orphelins, «quelque 1 321 élèves vont bénéficier de l’aide du ministère des Affaires religieuses», ajoute le responsable. Concernant les structures de l’Éducation, le responsable a annoncé «la réception de neuf extensions de classes et onze cantines pour le primaire, ainsi que six établissements, trois unités de dépistage scolaire et la réception de trois lycées, pour le secondaire». Il notera «une nette amélioration» pour l’encadrement administratif et pédagogique cette année, avec «14 868 enseignants et 9 075 agents administratifs». La direction de l’Éducation regrette, toutefois, que 47 écoles sur les 651 existantes, soit près de 10%, resteront fermées pour différentes raisons, notamment dans les localités de Bouzeguène, Draâ El-Mizan, Azeffoun et Aïn El Hammam», a fait savoir le DE. Il a, en outre, indiqué que «91 écoles primaires étaient sans directeurs, et que des mesures ont été prises, à savoir la désignation d’un directeur, ou d’un vice directeur, ou d’un enseignant chef, pour assumer cette tâche de gestionnaire». Le responsable a précisé que «le déficit s’explique par le nombre de postulants au dernier concours qui offrait pourtant 300 places pour la wilaya. Sur les 157 candidats, 137 ont été retenus». Pour les cantines scolaires, le directeur de l’Éducation a fait part du «taux de 98% de couverture», précisant que dans «certains cas, il est donné instruction d’assurer au moins des repas froids en attendant de lever les différentes contraintes». Répondant à la question portant sur le manque d’hygiène et les mauvaises conditions de scolarisation au primaire de Attouche, le directeur charge l’APC et fait savoir qu’une «réunion s’est tenue hier à la wilaya pour éviter le gel annoncé par l’association des parents d’élèves de cette école». Dans le même sillage, il a souligné que «la wilaya n’est pas concernée par la maladie, mais des mesures préventives ont été prises pour éviter un quelconque risque». Par ailleurs, il a évoqué la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques dans la wilaya : «Les personnes aux besoins spécifiques scolarisées sont aussi prises en charge dans la wilaya. Au total, 160 élèves dont des trisomiques, d’autres à mobilité réduite et des sourds-muets». S’agissant du spectre de la grève qui menace à chaque fois la stabilité de l’école, le directeur s’est montré confiant, annonçant que son département «n’a jamais fermé les portes du dialogue, que ce soit avec les syndicats qu’avec les parents d’élèves». Il a indiqué, par ailleurs, que «la situation financière, de 38 000 enseignants de l’intérieur et de l’extérieur de la wilaya a été assainie durant ces dernières années, dont 750 cas pour les deux derniers mois». Il fera aussi savoir que «Tizi-Ouzou n’est pas concernée par la grève annoncée par les intendants à la rentrée».

Kamela Haddoum.

0