Par DDK | 13 Septembre 2018 | 1164 lecture(s)

SOUK EL-TENNINE - Protection de l’environnement

L’APC et les citoyens en action

La pollution grandissante de la nature et de l’environnement, due essentiellement au laisser aller des autorités et à l’incivisme des citoyens, n’a pas été sans effet pour l’APC de Souk El-Tenine et quelques associations activant dans la région. En effet, depuis quelques temps des actions de nettoyage et de ramassage d’objets jetés partout par des gens peu soucieux des dégâts causés par ce phénomène, sont menées par l’APC, à qui revient l’initiative, avec quelques intervenants de la société civile, associations et comités de villages notamment, et les services de la direction des travaux publics (DTP) de la wilaya. Les actions ont été entamées depuis quelques mois déjà avec le nettoyage des abords du chemin de wilaya 147 à hauteur du lieu dit Ighil Oumenchar, menant vers Mechtras et Boghni. Cet endroit représentant le point culminant en matière d’atteinte à l’environnement, du fait que des ordures y sont jetées en grandes quantités, entre déchets ménagers , résidus de matériaux de construction, charognes et , surtout, canettes et bouteilles de bières et autres emballages de boissons alcoolisées. Puis, c’était au tour du chemin menant vers le village de Sidi-Ali-Moussa de se voir nettoyé sur initiative des citoyens. Ce mercredi, le tronçon menant du chef-lieu à la limite territoriale avec la commune voisine de Maâtkas a bénéficié de la même action. Pour rappel, l’intérêt à l’environnement et le sursaut citoyen quant à sa préservation dans les villages a pris naissance il y a plusieurs années. Trois parmi ces derniers ont été, d’ailleurs, primés dans le concours «Rabah Aissat», organisé par l’APW de Tizi-Ouzou. Il s’agit d’Ait Izid, Tighilt Mahmoud et Izaouiyen. «Je rends hommage aux citoyens de ces villages qui nous ont donné l’exemple. Mon souhait est que tous les autres suivent. Au niveau de l’APC, nous avons mis en place une politique qui incite le citoyen à protéger l’environnement et au civisme de manière générale et nous encourageons toute initiative allant dans ce sens. Chaque mercredi, nous procédons au nettoyage d’un axe routier dans la commune et nous allons assister les trois villages, Agouni boufal, Igar hemmad et Izouaghen qui veulent entrer en lice pour le concours du village le plus propre. Nous leur allouerons des subventions dans le cadre du budget complémentaire en PCD. A travers toutes ces actions, nous voulons inculquer la culture de la citoyenneté et du civisme au sein de notre collectivité», nous dira M. Khermous, le P-APC. Ce dernier nous apprendra, par ailleurs, qu’un projet pilote de tri sélectif est prévu, en collaboration avec l’APW, au village Ait Izid. «Cette initiative sera généralisée à toute la commune à l’avenir et sera associée à une série de campagnes de sensibilisation et des conférences qui seront animées par des spécialistes en la matière», dira t-il à ce propos. A préciser que le ramassage des ordures actuellement est assuré par une benne tasseuse louée par l’APC auprès d’un particulier.

Rabah. A

0