Par DDK | 11 Octobre 2018 | 698 lecture(s)

Fondation Matoub Lounès

Journées portes-ouvertes

Une cérémonie de recueillement a eu lieu avant-hier à la mémoire du Rebelle Matoub Lounès, au lieu-dit Tizi El-Korn, relevant d’Aïn El-Hammam, où le regretté été touché par balles un certain 8 octobre 1988. Ainsi, une gerbe de fleurs a été déposée sur les lieux par les membres de la Fondation Matoub Lounès, lesquels ont également observé une minute de silence à sa mémoire. Pour commémorer cette date fatidique lors de laquelle Lounès a reçu cinq balles, le siège de la fondation portant son nom abrite des journées portes-ouvertes. Le visiteur peut s’enquérir des activités de la Fondation depuis sa création à ce jour, à travers une exposition de revues, livres, photos et coupures de journaux, retraçant également l’élogieux parcours du chantre de l’Amazighité, jusqu’à son assassinat, le 25 juin 1998. «Lounès restera toujours vivant dans nos cœurs et notre fondation continuera à préserver sa mémoire. Ces journées portes-ouvertes viennent marquer le grand combat que la Fondation Lounès Matoub a mené depuis sa création par tout le peuple kabyle. Je profite de cette occasion pour rendre hommage à tous ceux qui ont contribué de loin ou de près à la création de cette organisation, anciens comme nouveaux membres et adhérents», déclare en substance Malika Matoub, sœur du Rebelle et non moins présidente de ladite fondation. Notre interlocutrice fera savoir que l’expo est ouverte de 9 à 17 heures et reçoit en moyenne 80 personnes jour. Elle ajoute : «L'expo s’étalera jusqu'au 12 de ce mois. J'invite tous les amoureux de Lounès à cet événement commémoratif».
Lyes Mechouek

0