Par DDK | 17 Septembre 2008 | 1123 lecture(s)

Ahmed Djenadi se met au cinéma

Le nom de Ahmed Djenadi s’affirme de plus en plus dans le domaine de la réalisation télévisuelle kabyle. Sa boite de communication " ACom international " passe pour le leader des fournisseurs de BRTV en matière de programmes divers. Ces derniers meublent d’ailleurs au quasi quotidien le prime time de la chaîne en ce mois de Ramadhan. A commencer par les variétés chaabi diffusées à 19h; la série loufoque de Takuzint Umecchah à 19h40 ; Rbeh Tawid, émission de jeu quotidienne également à partir de 20h. Et aux alentours de 20h30 en alternance avec les feuilletons Ussan nni et Aeziz Aken Ibghu Yili, et chaque jeudi, Tamurt Iw revient avec des sujets d actualité aux environs de 22 h. Ahmed Djenadi est actuellement sur un film d’action d’une heure trente minutes intitulé Ironie du sort, toujours en kabyle. "Le tournage est bouclé, on est au stade du montage qu’on peaufine. C’est l’histoire d’un jeune expulsé de France qui n’arrive pas à s’accommoder de son retour à la vie locale. Désorienté, perdu, avec des amis, il forme une bande qui multipliera vols, agressions, kidnaping…", révèle Ahmed Djenadi qui compte participer avec sa nouvelle production au prochain Festival du film amazigh prévu en janvier 2009 à Sidi Bel Abbes.

0