Par DDK | 6 Aout 2010 | 7203 lecture(s)

USM Alger : Ali Haddad nouveau patron des rouge et noir

Après une saison 2009-2010 plus que décevante, l’USMA aborde le nouvel exercice avec de nouvelles ambitions. Pour preuve, l’avènement d’Ali Haddad, un patron de référence en Algérie, comme actionnaire majoritaire du club de la capitale.

A l’occasion d’une réception organisée à Alger, Ali Haddad a confirmé qu’il est devenu actionnaire majoritaire du club avec 80% des voix. Ceci fait suite au passage de l’USMA en société par actions (SPA). A ce titre, Ali Haddad s’est confié au Buteur pour évoquer cette nouvelle aventure. S’agissant du choix de l’USMA, Hadda confie que le club algérois avait été le premier club à l’avoir contacté : « J’ai choisi ce club par conviction. Je suis heureux de faire partie de la famille usmiste. Sachez que cela fait cinq ans que j’aide l’USMA en tant que sponsor. Cette fois-ci, nous avons préféré approfondir le partenariat et nous espérons être à la hauteur en apportant le plus tant attendu. » S’agissant des objectifs du club, le nouveau boss de l’USMA ne fait pas dans la pondération, ni la prudence : « Je veux faire de ce club le meilleur du pays. L’USMA est une grande équipe et nous devrons naturellement jouer pour gagner des titres, c’est la moindre des choses. Personnellement, je ferai de mon mieux pour veiller quotidiennement à ce que le club ne manque de rien. Nous avons beaucoup de projets et il nous tient à cœur de les réaliser. » L’une des contraintes majeures du développement de ce club de référence en Algérie demeure sans aucun doute la problématique des infrastructures. Ali Haddad est conscient de cette contrainte et a évoqué la question en se confiant au Buteur : «.Nous devrons avoir droit à un lot de terrain de deux hectares, et c’est le Prédisent de la république qui l’a ordonné. Nous allons voir ce que nous pourrons faire. Vous savez, nous avons beaucoup de projets. Nous comptons par exemple construire un hôtel aux joueurs, avec une cafétéria et une salle de musculation. Ils auront un endroit où passer leur temps. Nous venons juste de célébrer la rentrée du capital, il nous faudra du temps pour réaliser nos projets. » S’agissant des rumeurs faisant état d’une prise de participation du nouvel actionnaire majoritaire dans un autre club du championnat algérien, la JSMB, chose formellement interdite par la loi, Ali Haddad a été catégorique : « On n’est pas actionnaire à la JSMB. Il y a des Haddad un peu partout. Donc, ce sont peut-être des homonymes. » L’avènement de ce nouvel actionnaire majoritaire permettra-t-il à l’USMA de retrouver un second souffle ? C’est en tous le vœu pieux émis par des centaines de milliers de supporters en quête de victoires. A ce titre, Ali Haddad s’est voulu rassurant : « Nous préférons travailler dans la continuité. Que les Usmistes se rassurent à ce sujet. Actuellement, il n’y aura pas de changements. »

0