Par DDK | 11 Janvier 2017 | 709 lecture(s)

Djebahia Habitat rural

Des protestataires réclament le dégel des aides

Des dizaines de citoyens du village Ben-Haroun, relevant de la commune de Djebahia au nord de la wilaya de Bouira, ont protesté, hier, devant la wilaya, afin de dénoncer ‘’le blocage des aides financières pour l’habitat rural’’. D’après les protestataires, ces mêmes aides ont été bloquées suite à un litige judiciaire entre des anciens propriétaires d’un terrain et les services de l’APC de Djebahia. Les protestataires expliquent qu’ils résident dans des baraques d’un ancien centre de regroupement, installé par l’armée française en 1958. En 2013, les 230 familles, occupant ce camp de fortune, ont bénéficié des aides dans le cadre de l’habitat rural. Cependant, et à leur grande surprise, les héritiers de la famille expropriée du terrain, ont émis leurs oppositions et ont bloqué la procédure. Une bataille judiciaire de quatre années s’en est suivie, opposant les familles bénéficiaires, les services de l’APC, ainsi que la famille des héritiers. Toujours selon les protestataires, la cour suprême d’Alger, a tranché en leur faveur au mois de septembre dernier, vu que la famille expropriée a bénéficié d’un dédommagement financier de la part de l’armée française en 1958, ainsi que d’un deuxième dédommagement en 1967 par l’Etat Algérien.

O. K.

0