Par DDK | 16 Février 2017 | 4924 lecture(s)

Taskriout

Découverte d’un squelette humain dans une forêt

Un squelette humain a été découvert, avant-hier, mardi, dans une forêt de la commune de Taskriout, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa. Le squelette a été découvert par un citoyen qui faisait une randonnée dans une zone forestière non loin de sa maison. Les ossements étaient éparpillés dans un rayon de quelques mètres et jonchaient le sol. Selon des témoignages, cet endroit était difficilement accessible de par le passé car couvert d’une végétation très dense, mais, l’incendie qui a touché cette forêt l’été passé a permis cette découverte. Le crane et le reste du squelette ont été sûrement charriés et déplacés par les eaux pluviales et par les animaux sauvages. Sitôt alertés, les éléments de la protection civile du poste de Bordj-mira, accompagnés par les éléments de la brigade de gendarmerie de Taskriout s’étaient rendus sur place pour rassembler les ossements et les transporter vers l’EPH de Kherrata. Une enquête sera diligentée pour tenter de retrouver à qui appartient ce squelette. Un test ADN pourrait être une alternative pour résoudre cette énigme: est-ce un abominable assassinat ou une victime de la décennie noire qu’a traversée l’Algérie ? Pour le moment, aucune information n’a filtré, l’on pense à un déséquilibré mental de la même commune qui a disparu, il y a de cela une dizaine d’année ; mais, comme l’endroit est proche de la RN9, beaucoup de scénarios sont envisageables. Le plus important est d’essayer d’identifier la victime pour permettre à sa famille de faire son deuil.

Saïd M.

0