Par DDK | 19 Juin 2017 | 1010 lecture(s)

MAÂTKAS Alimentation en eau potable

La conduite principale éclate !

La conduite principale alimentant la commune de Maâtkas, depuis la station de pompage de Tassadort, a éclaté hier matin à Souk el Khemis, en plein chef-lieu communal et de daïra. La pression de l’eau a arraché même le bitume à l’endroit où s’est produit l’incident. Aussi, en plus de la sévère rationalisation de l’eau à travers tous les villages, vient s’ajouter cet éclatement de la canalisation. Aussitôt informées, les équipes de l’ADE de Maâtkas se sont immédiatement rendues sur les lieux et ont pris toutes les dispositions nécessaires en vue de colmater cette brèche, et du coup tenter de rétablir l’alimentation dans les meilleurs délais. Il est à rappeler qu’en matière d’alimentation en eau potable, la commune de Souk el ténine est relativement épargnée par les pénuries d’eau, notamment depuis la mise en marche de la chaine d’alimentation depuis l’oued Mechtras, et ce attendant le projet de la nouvelle chaine de refoulement, inscrite au profit des villages de la contrée de Sidi Ali Moussa et dont on attend impatiemment le lancement des travaux. En revanche, pour la commune de Maâtkas, on continue à en voir des vertes et des pas mures, particulièrement au niveau de certains villages tels Ait-Ifrek, Ait Aissa Ouziane, Ait-Ahmed, Ait Zaim et Ighil Aouène, où on ressent cruellement le manque. Signalons enfin qu’un autre projet d’une nouvelle chaine d’alimentation est promis par les pouvoirs publics au profit de la commune à partir de l’Oued Bougdoura. Son étude étant déjà finalisée, crois-t-on savoir, et le projet en question est proposé par la Direction des ressources en eau pour arbitrage au niveau du ministère de tutelle, et tous les espoirs y sont mis, dans la perspective d’en finir une bonne fois pour toutes, avec ces interminables problèmes liés à l’AEP au niveau de cette région.

C. A.

0