Par DDK | 7 Décembre 2017 | 4503 lecture(s)

Mâatkas - Asphyxie par le monoxyde de carbone

Un couple d’émigrés retrouvé mort

Un couple d’émigrés a succombé suite à une asphyxie au monoxyde de carbone. La découverte macabre a eu lieu avant-hier, mardi, par un neveu des victimes au village d’Ait-Ahmed, dans la commune de Mâatkas où résidait ce couple venu passer des vacances au village. Leur décès doit donc remonter à la nuit du lundi au mardi. M. M. Tekkour et son conjoint étaient connus pour leur bonté et générosité d’où cette vive consternation qui a gagné toute la localité. La nouvelle s’est répandue telle une traînée de poudre à travers tous les villages. Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Mâatkas se sont rendus sur les lieux du drame pour les besoins de l’enquête. Selon les premiers éléments de constat, ce serait une fuite du monoxyde de carbone depuis le poêle installé dans le salon où sont installées les victimes retrouvées inertes à même le sol. Pour mémoire, un drame similaire s’est produit en 2009 au village Cheurfa où un autre couple d’émigrés a perdu la vie dans des circonstances similaires. Elles sont de plus en plus nombreuses ces victimes d’asphyxie par l’émanation du gaz de monoxyde du carbone qui s’échappe des chauffages à gaz en chaque saison hivernale. Toutes les campagnes de sensibilisation menées par les médias et la Protection civile, pour prévenir ce genre d’accidents domestiques n’ont pas suffi à éviter de nouvelles tragédies.

Amayas Idir.

0