Par DDK | 7 Décembre 2017 | 1147 lecture(s)

Tizi-Gheniff

Marche des lycéens pour la promotion de tamazight

Les élèves des deux lycées du chef-lieu de Tizi-Gheniff, Achour Ouarzeddine et Polyvalent, ont organisé, mardi dernier, une grande marche, pour affirmer leur identité et promouvoir tamazight.

En effet, les élèves des deux établissements d’enseignement secondaire ont décidé d’organiser une marche, en brandissant des banderoles portant des slogans en faveur de la promotion Tamazight. «Comme à travers tout le territoire national, nous, les enfants d’Ifflissène Umellil, sommes offusqués par ce qui vient de se dérouler dans l’hémicycle de l’APN, où nos députés, que nous avons élus, sensés défendre nos aspirations quant à la promotion de Tamazight, ont tout bonnement fait fausse route. L’article 4 de la constitution est très clair, où il est dit que l'État œuvre à sa promotion et à son développement, dans toutes ses variétés linguistiques, et ce sur tout le territoire national», nous déclarent quelques lycéennes. Ainsi, avec cette grande marche des lycéens à Tizi-Gheniff, après celles enregistrées à travers de nombreuses localités de la Kabylie, la réaction de la rue prend de plus en plus d’ampleur, alors que jusqu’ici, aucune réaction n’est venue, pour calmer les esprits, surtout de la part des groupes parlementaires. Selon les étudiants, la situation est appelée à s’amplifier, et ce pour toucher les autres régions du pays. Malgré la marée humaine, les commerces sont restés ouverts, alors que les éléments de la sûreté de daïra se sont acquittés convenablement de leur mission, en assurant le bon déroulement de cette marche à travers les rues de la ville, plus particulièrement au niveau des carrefours, où la circulation est très dense en cette heure de la matinée. À la fin de cette marche de protestation et de revendication, les élèves se sont quittés dans le calme.

Essaïd Mouas.

0