Par DDK | 11 Janvier 2018 | 1982 lecture(s)

GRIPPE SAISONNIÈRE - Vaccin antigrippal

40 000 doses supplémentaires dès samedi

«Pas moins de 40 000 doses supplémentaires de vaccin antigrippal seront distribuées à partir de samedi prochain par le ministère de la Santé, afin de répondre au mieux aux besoins des populations à vacciner». Cette annonce a été faite, hier matin, par le directeur général de la prévention au sein du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamel Fourrar. Compte tenu de l’activité grippale qui continue au niveau national, le ministère de la Santé prévoit, en effet, la distribution à partir de samedi d’une quantité supplémentaire de 40 000 doses de vaccin, au niveau des établissements du secteur : «Un appoint qui est largement suffisant pour répondre aux besoins des populations à vacciner», a indiqué Djamel Fourrar lors de son passage sur les ondes de la chaine III de la radio nationale. Il affirme également que 2,5 millions de doses de vaccin ont été importées, dont 1,3 million ont été affectées aux structures sanitaires de santé de proximité. Il précise que 82% de ces vaccins avaient déjà été consommés, permettant de vacciner 1,2 million de personnes. Se référant, d’autre part, aux prévisions du réseau national de surveillance de la grippe, le représentant du ministère de la Santé a fait savoir que «le pic d’activité grippale devrait se situer vers les mois de janvier ou février 2018.» De ce fait, M. Fourrar a fait savoir que la campagne de vaccination qui a débuté le 15 octobre dernier, est prolongée jusqu’au mois de mars de l’année en cours. En plus du dispositif activé pour prévenir et lutter contre ce type d’affection, il signale qu’un système de prise en charge de cas compliqués et imprévisibles, se manifestant par une détresse respiratoire pouvant aboutir à un décès, avait été installé au niveau de tous les établissements hospitaliers du pays. Interrogé sur l'impact qu'aurait la grève illimitée des médecins résidents sur l'application des mesures contenues dans le dispositif de la tutelle, l’invité de la radio algérienne a tenu à rassurer qu’ «il y a un dispositif qui est mis en place pour prendre en charge tous les cas qui sont hospitalisés.» Il a relevé que depuis le début de l'actuelle saison grippale, il a été enregistré 23 cas de grippe saisonnière de forme compliquée, ayant entraîné 9 décès. Il explique que «le virus H1N1, qui a provoqué la pandémie de 2009, est ce sous-type de virus, actuellement en circulation en Algérie, qui a remplacé le virus de la grippe saisonnière existant avant 2009». «Donc, le virus H1N1 est le virus de la grippe saisonnière. Il est plus agressif que le virus d’auparavant», a encore expliqué M. Fourrar.

L.O.Challal

0