Accueil Kabylie un sanglier domestique

un sanglier domestique

1981

l Un sanglier menant une vie de chien… eh bien, cela existe ! M. Arezki Hammouche l’a capturé en s’aidant de ses phares à la nuit tombée près de Takhoukht et, depuis, il s’est adapté rapidement aux règles de la vie domestique. D’abord, il a fallu l’habituer au biberon, maintenant il mange pratiquement tout ce que ses propriétaires lui donnent. “Il obéit aux appels, sait ce qu’il ne doit pas faire et ne dépasse jamais les limites du périmètre d’évolution qu’on lui a fixé”, nous dit M. Hammouche. Mieux que cela : “Il se sert des toilettes familiales sans jamais les salir”, ajoute-t-il.Questionné sur le devenir de cet animal une fois qu’il aura sa taille adulte, son propriétaire, qui ne tarit pas d’éloges à son sujet, dit qu’il n’a aucune intention de s’en séparer. Voilà de quoi réviser nos idées sur cet animal auquel on attribue, peut-être à tort, un caractère de grande brutalité.

M. Amarouche