Par DDK | 24 Juin 2018 | 1298 lecture(s)

AKFADOU - Management et communication

Des cadres associatifs en formation

«Le management et la communication» a été le thème principal des journées de formation et de perfectionnement organisées au profit de cadres associatifs de la région d'Akfadou.

Sous l’égide de l'APC éponyme et l'agence Comet-info, en partenariat avec la Fondation allemande «Konrad Adenauer», via son bureau basé à Alger, une dizaine d'animateurs associatifs de la localité ont pris part, jeudi dernier (au premier jour de l’événement), à une formation assurée par Mme Louiza Galleze, consultante et docteur en philosophie. La bibliothèque municipale a abrité cette journée de formation au profit des associations, à l'image des collectifs ImghaneTizamourine, Taourirt… Chaque participant, ou sujet, s’est initié à l’occasion à «développer ses compétences managériales», en suivant une stratégie ficelée qui passe notoirement par la communication, le leadership, puis l’évaluation. Ce «sont les populations qui font les nations et non les États», dit-elle. C’est dans cette optique que Mme Galleze prône une prise de conscience quant à l’importance que revêt la noble mission de toute association. Avisée des difficultés et des adversités auxquelles font face la majorité des associations, la conférencière a exhorté les membres de tout mouvement associatif à surpasser les rapports conflictuels, souvent source d’implosion. Durant cette rencontre, organisée au siège de la bibliothèque communale, le concept de management et de la communication a été explicité et vulgarisé au profit d'une vingtaine de représentants d'associations locales par Mme Galleze Louiza. La formatrice a axé l'essentiel de son intervention sur l'utilité de la communication dans toute entreprise, notamment au niveau du mouvement associatif, sujet de cette rencontre. À cet effet, elle a passé en revue les différentes étapes franchies par la communication depuis l'époque romaine à nos jours, marquées par les technologies de l'information et de la communication (TIC). Le plan, les enjeux, les principaux types de la communication, organisation et modèles de communication, la communication interne et externe, les différents moyens et outils et les canaux de communication, ainsi que le rôle de la cellule de communication et les erreurs à éviter dans le plan de communication, ont été abordés par Mme Galleze. Cette formation, initié par la fondation «Konrad Adenauer», permettra aux cadres du mouvement associatif d'adopter la meilleure manière pour sensibiliser les acteurs (médias, pouvoirs publics...) avec lesquels ils auront à travailler. Lors de ces deux journées ( la formation s’est poursuivie vendredi), les participants ont eu également à effectuer un travail de groupe pour mieux assimiler la formation qu'ils ont reçue.

Vers un échange culturel avec la ville d’Epinay-sur-Seine

Par ailleurs, une autre rencontre a eu lieu la semaine dernière au niveau du siège de l'APC d'Akfadou avec l'adjoint Maire de la ville d’Epinay-sur-Seine (France), en l’occurrence, Farid Saidani. Ce conclave a regroupé le Conseil Communal de Jeunes d'Akfadou, le P/APC de la localité, et d’autres élus locaux dont ceux de l'APW, le vice président de l'APC de Timezrit... Cette rencontre avec l'adjoint maire de la ville d’Epinay-sur-Seine (France), a été caractérisée par un échange d’idées, et un projet d’échange culturel avec le CCJ Akfadou a été mis en branle. En marge de cette rencontre, l'adjoint Maire de la ville d’Epinay-sur-Seine (France) a notamment dit : «Merci au président du conseil départemental de Béjaïa (APW) et a tous les vices Présidentes et Présidents pour l'invitation, l'accueil et les échanges avec l'ensemble de l'Exécutif sur le nouveau mode de gouvernance et de la démocratie participative, un travail constructif et pertinent. Je remercie aussi les différents maires et leurs exécutifs respectifs des villes de : Tichy, Akfadou, Tamezrit, Souk-el-Tenine, Ait-Smail... que j'ai eu le plaisir de rencontrer pour développer cette démarche sur leurs territoires. Des rencontres sérieuses et enrichissantes avec des visites sur le terrain près des citoyens, de la société civile et de la jeunesse. Aussi un grand merci au Recteur de l'université Abderramane Mira de Béjaïa pour son accueil au colloque sur Lounes Matoub, biographie et œuvre. Très touché par la visite au service pédiatrie de l'hôpital de Béjaïa et au foyer pour les personnes âgées et handicapées» conclut-il.
Bachir Djaider et Rachid Z.

0