Par DDK | 17 Juillet 2018 | 1157 lecture(s)

DRAÂ EL MIZAN - Épidémie de la fièvre aphteuse

Les services agricoles rassurent

Un nouveau cas de fièvre aphteuse a été signalé dans une étable à Frikat. La bête a été immédiatement abattue pour éviter la propagation de la maladie.

Sitôt informés, les services agricoles de la subdivision locale se sont rendus sur place et ont entamé les procédures d’usage. «Nous avons fait des prélèvements, que nous avons envoyés au laboratoire de Draâ Ben Khedda. Nous attendons toujours les résultats pour savoir si c’est un cas de fièvre aphteuse. Mais les symptômes semblent ceux de cette maladie», nous a répondu Madame Saliha Belfadel en sa qualité de subdivisionnaire agricole dans cette daïra, nous informant que l’étable en question était désinfectée et que toutes les autres mesures ont été déjà prises. «C’est une occasion pour moi de rassurer nos éleveurs. Même si le cas est confirmé, ils devront seulement suivre les consignes et les conseils des vétérinaires. La situation n’est pas alarmante. Ils n’ont pas à s’affoler», a-t-elle déclaré, donnant ces quelques mesures, «Il faut désinfecter les étables, éviter le transport des bêtes dans des camions non désinfectés, passer chez le vétérinaire à chaque arrivée d’un taureau dans une étable, ne pas faire sortir les animaux qui présentent des signes annonciateurs de la maladie.» Selon notre interlocutrice, toutes les campagnes de vaccination contre cette maladie ont eu lieu et toutes les bêtes avaient été vaccinées, d’autant plus que le vaccin était gratuit. En 2014, cette épizootie a tué plusieurs bêtes et a nécessité le déclenchement d’un dispositif spécial. La vigilance des éleveurs est donc de mise.

A. Ouramdane

0