Par DDK | 22 Juillet 2018 | 1643 lecture(s)

OUADHIAS - Le projet «dégelé»

L’ovoïde et la STEP, est-ce le bout du tunnel ?

Les projets d’ovoïde et d’une station d’épuration, inscrits à l’indicatif de la commune des Ouadhias, en 2008, ont été dégelés.

Le dégel de ces projets avait été annoncé au printemps dernier, lors de la visite de Hocine Necib, ministre des Ressources en eau. à présent le P/APC des Ouadhias annonce «Trois entreprises sont retenues pour la réalisation de l’ovoïde et de la station d’épuration. Les trois entreprises ont effectué un déplacement sur le site et sont actuellement en phase d’approvisionnement. Les travaux seront lancés dès le mois de septembre prochain». Rappelons que le cout de l’ovoïde long de 1,4 kilomètre est de 11 milliards de centimes. Celui de la station d’épuration est plus conséquent, puisque il faut aussi ouvrir une route, réaliser un réseau d’électricité et une conduite d’AEP. «Pour l’ovoïde, l’enveloppe est de 11 milliards, le montant doit être plus conséquent pour la STEP, car une route doit être ouverte en plus de l’alimentation en électricité et en AEP», a révélé le maire des Ouadhias. Le délai de réalisation pour l’ensemble du projet est fixé à 36 mois, selon notre même source. A signaler que la réalisation de l’ovoïde mettra un terme définitif au talweg des Ouadhias qui empoisonnent la vie aux riverains. Quant à la STEP, elle aura à traiter les eaux usées pour protéger la nature ainsi que le barrage de Taksebt.

Hocine T.

0