Par DDK | 25 Juillet 2018 | 1174 lecture(s)

BOUMERDES - Projet des 100 LSP au Figuier

Le chantier à l’arrêt

Les souscripteurs au programme de 100 logements LSP de Figuier (El Kerma) dans la commune de Boumerdès se plaignent du retard mis dans la réalisation des habitations. Inscrit en 2013 et lancé trois ans plus tard, le taux d’avancement du projet n’a toujours pas atteint les 10%. Selon l’un des souscripteurs, le taux d’avancement des travaux varie entre les blocs de programme allant de 4% à 10 % et dans certains cas, les travaux ne sont toujours pas entamés. Notre interlocuteur affirme que les souscripteurs ont versé chacun deux tranches pour finaliser dans les délais les travaux, mais c’est le contraire qui s’est produit. «Le promoteur, Kobat El Arab, nous a dit de verser deux tranches afin d’accélérer les travaux, mais deux ans après le lancement, le projet reste à l’état embryonnaire», nous dira notre interlocuteur. Ce retard ne fait qu’exacerber la colère des souscripteurs pénalisés encore une fois, lorsqu’on sait que la plupart d’entres eux louent pour loger leurs familles. Ils interpellent le wali de Boumerdès d’intervenir afin de relancer les travaux. Par ailleurs, un autre projet de 4 000 logements LSP dans la même région, est bloqué depuis près de six mois en raison de manque de financement. Les entreprises chargées de sa réalisation réclament le paiement, par l’OPGI, des travaux réalisés.

Y. Z.

0