Par DDK | 2 Aout 2018 | 1245 lecture(s)

SAHARIDJ - Un départ de feu a failli embraser la forêt

L’incinération des déchets mise en cause

Un important incendie s’est déclaré dans la soirée d’avant-hier, vers 17 heures, au niveau de la décharge publique du chef-lieu de la commune de Saharidj, située au Nord de la wilaya de Bouira. Ce sont quelque 400 m2 de buissons et sous-bois qui ont été parcourus par les flammes, selon une estimation de la Protection civile de l'unité de M’Chedallah. Fort heureusement, les sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus pour circonscrire le feu avant qu'il n'atteigne la luxuriante forêt d'Achaivou. C’est dire qu’une véritable catastrophe a été évitée par les soldats du feu. Il faut dire que ce sinistre était prévisible à partir du moment où l'on continue à détruire les ordures ménagères de cette décharge par le procédé de l’incinération. Une méthode pourtant formellement interdite durant la saison estivale. Une interdiction dont font, décidément, peu cas les gestionnaires de cette municipalité, faisant fi des désastres qu’elle pourrait provoquer. Il faut préciser que ce procédé non-réglementaire est légion dans la majorité des communes de la région Est de la wilaya de Bouira, comme c’est le cas notamment au niveau de la décharge publique du village Tiksiridene, relevant de la commune voisine d’Aghbalou, située à la lisière du parc national du Djurdjura. Les risques de nouveaux départs d'incendie seront omniprésents tant que l'on continue à utiliser la technique de l’incinération pour détruire les ordures.

Oulaid Soualah

0