Par DDK | 8 Aout 2018 | 1166 lecture(s)

BOUIRA - Usage intempestif des feux d’artifices

Les cortèges de tous les dangers !

Le mariage, qui est normalement un heureux événement célébré dans la joie et la convivialité, est devenu de nos jours source de nuisances.

Beaucoup de «rites» superflus et farfelus sont venus s'y greffer rendant cette cérémonie, qui scelle la vie entre deux époux, un véritable "cauchemar". Les nuisances sonores, les cortèges bruyants, les feux d’artifice assourdissants, et bien d'autres excès ôtent tout leur charme aux mariages ! Au delà de ces aspects négatifs et regrettables, l’usage des feux d’artifice durant le trajet des cortèges nuptiaux constitue un problème majeur. Des jeunes, tout excités et euphoriques, n'hésitent pas à lancer ces feux d’artifice en plein cortège dans toutes les directions, y compris sur les lieux de végétation comme les forêts ou les vergers d'arbres fruitiers sans le moindre souci des conséquences probables de leur geste. Des départs de feux ravageurs sont sans aucun doute imputables à cette inconscience. Qui n’a pas assisté aux «charges» de ces personnes «armées» de longs tubes «crachant» des salves de feux ? Le couvert végétal qui longe les chemins empruntés par ces cortèges de voitures slalomant et klaxonnant à perforer le tympan, est exposé à prendre feu à tout moment ! Ce fut le cas près de la ville de Lakhdaria, où un incendie s'est déclaré, dimanche dernier, dans la forêt qui longe la RN29, et ce à cause d'un feu d'artifice lancé lors du passage d'un cortège nuptial. Ce départ de feu, maîtrisé heureusement par les soldats du feu, a provoqué la perte et la destruction par les flammes de quelques hectares de pins d'Alep, de buissons et de maquis. «C'est vraiment regrettable de constater que les mariages de nos jours sont devenus source de désagréments, de nuisance et de danger. Du bruit, de la musique à forts décibels, des cortèges qui obstruent et perturbent la circulation automobile, des détonations de feux d'artifice, et bien d'autres dépassements transforment cet événement convivial en cauchemar réel ! N'est-il pas temps d'interdire formellement ces pratiques préjudiciables à l'entourage et à la sécurité des personnes et des biens ?

Y Samir.

0