Par DDK | 13 Aout 2018 | 1142 lecture(s)

Issers

Le marché hebdomadaire, un dépotoir à ciel ouvert

Le marché hebdomadaire des Issers à l’Est de Boumerdès se dégrade de plus en plus. Ce lieu de négoce est devenu un dépotoir. Sa gestion fat grandement défaut et ne fait pas profiter à la commune. Ce marché, crée en 1870, et qui remplissait jadis les caisses de la commune, est abandonné aujourd’hui. Les marchands se plaignent de sa dégradation et de l’absence d’hygiène. «Nous payons les droits de place à l’APC. La collecte d’ordures tarde à se faire régulièrement», nous dira un marchand de fruits et légumes. «Je nettoie souvent l’endroit où j’étale mes produits», a-t-il confié avant d’appeler à la préservation de cet endroit. Et un autre d’ajouter : «L’APC ne peut pas gérer ce marché, les élus doivent le céder à un privé». Interrompue par un ex-élu, «La cession du marché par adjudication à un privé n’a pas pu se faire, en raison du prix élevé qui s’élève à plus de 9 millions DA». Ce dernier ajoute «Nous avons présenté, lors de notre mandat à l’APC, un projet pour sa délocalisation, mais cela n’a pas eu lieu pour des raisons qui restent inconnues». Mais ce qui intrigue le plus les citoyens se rendant dans ce lieu de négoce, c’est l’insécurité en raison de la prolifération de la délinquance.

Y. Z.

0