Par DDK | 15 Aout 2018 | 795 lecture(s)

Afir - Pénurie d’eau qui perdure

La promesse du maire

Depuis l’indépendance du pays en 1962, Afir n’Ath Selgam, municipalité située à l’extrême Est du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès, souffre de l’absence d’eau potable qui pénalise les villageois. «Nous voulons que les pouvoirs publics trouvent une solution à notre problème qui dure depuis des dizaines d’années», dira un citoyen de cette commune qui compte environ 20 mille âmes réparties sur 24 villages. «L’absence d’eau potable dans notre commune se pose avec beaucoup d’acuité. Il faut reconnaître que payer une citerne d’eau à 1 500 dinars est hors de portée des villageois. Ce problème nous a usés.» Pour sa part le maire d’Afir, Sofiane Oumellal, dira que «l’eau est la priorité de l’actuelle assemblée. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour venir à bout de cet épineux problème. Je tiens en outre à affirmer que, dans ce volet, nous avons inscrit deux grands projets sur les PCD 2018, ainsi que deux autres sur le budget communal dont bénéficieront deux villages de notre commune.»
Hocine Amrouni

0